COLLOQUE – L’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ ?

EN QUELQUES MOTS :

Lorsqu’Octavio Paz écrit que « l’œuvre d’art est une possibilité permanente de métamorphose offerte à tous les hommes », on comprend bien quel rôle majeur l’art, son accès, sa compréhension joue dans la façon dont chaque femme et homme se construit, en tant qu’être humain, acteur social, citoyen, parent…

L’ambition de ces deux journées de réflexion est d’aborder cette question notamment du point de vue de l’artiste, de celui de l’élu en charge d’un territoire.

C’est aussi de poser les conditions de la modélisation des projets innovants.

Programme :

Liberté

29 janvier 2019 à 13:30
Tables rondes

Comment les projets d’éducation artistique et culturelle nourrissent-ils le parcours des artistes ?
Fayçal Karoui, Chef d’Orchestre
Régine Chopinot, Chorégraphe et danseuse
Émilie de Turckheim, Écrivaine

Financement des programmes d’éducation artistique et culturelle : vers un nouvel écosystème ?
Marianne Eshet, Déléguée générale de la Fondation SNCF
Raphaël Cottin, Chorégraphe et danseur
Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France

L’éducation artistique et culturelle : un outil pour la liberté individuelle ?
Chantal Dahan, Chargée d’études et de recherche à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire
Olivier Klein, Maire de Clichy-sous-Bois et Président de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine
Nathalie Gueriot, Formatrice en français pour les étrangers à Accueil et culture

Égalité
30 janvier 2019 à 9:00
Tables rondes

Découvrir, s’émouvoir, apprendre : quel rôle l’éducation artistique et culturelle joue-t-elle dans le développement cognitif et les apprentissages incidents ?
Rodolphe Fouillot, Chorégraphe et danseur
Marianne Calvayrac, Déléguée académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle, conseillère du Recteur de l’académie de Versailles
Olivier Houdé, Professeur à l’Université Paris Descartes, Membre de l’Institut de France, spécialiste du développement cognitif et du cerveau de l’enfant

L’éducation artistique et culturelle, un outil au service de l’égalité des chances ?
Olga Suarez, Astrophysicienne, responsable pédagogique de l’Observatoire de la Côte d’Azur
Fayçal Karoui, Chef d’Orchestre
Carole Diamant, Déléguée de la Fondation Egalité des Chances

Fraternité
30 janvier 2019 à 14:00
Tables rondes

Déconstruire les stéréotypes et transformer le rapport au monde de la génération Z ?
Didier Grojsman, Directeur du CREA d’Aulnay-sous-Bois
Emmanuel Ethis, Vice-Président du Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle et Recteur de l’académie de Nice
Gaëlle Bourges, Chorégraphe et danseuse

L’expérience esthétique : un enjeu de partage ?
Richard Tran, Ingénieur nucléaire et ancien élève du programme Dix mois d’école et d’opéra
Ibrahima Sissoko, Directeur artistique de la Compagnie EthaDam
Jean-Marie Schaeffer, Philosophe de la réception esthétique

Modérateurs
David Christoffel, Journaliste, musicologue et compositeur
Catherine Ferrant, Ancienne déléguée générale de la Fondation Total et conseillère du directeur général au centre culturel Flagey
Isabel Joly, Coordinatrice générale de la Fédération européenne des écoles de cirque professionnelles

Informations pratiques :

Amphithéâtre Bastille – du 29 au 30 janvier 2019

Les réservations se font par demi-journée. Merci de bien vouloir vous inscrire aux trois demi-journées pour participer à l’intégralité du colloque.
Evénement gratuit sur réservation
Information
lmeresse@operadeparis.fr
01 40 01 19 74

 

L’heure de la sortie

Un instituteur effectuant un remplacement dans une école provinciale, suite au suicide d’un professeur, se retrouve à la tête d’une classe d’adolescents surdoués au comportement bien étrange. A partir d’un postulat qui évoque de nombreux films étrangers des années 70, le réalisateur, Sébastien Marnier, a signé un film intrigant et plutôt soigné mais dont les références très nombreuses et l’oscillation permanente entre le suspense de genre, le film à thèse et le drame psychologique, ne permettent pas vraiment de croire à cette singulière histoire. Du reste faut-il être vraiment surdoué pour comprendre que le monde court à sa perte, et ce, dans l’indifférence générale. L’interprétation des jeunes acteurs manque un peu de naturel et pour sa part Laurent Lafitte, dont le jeu gagne en densité, promène son regard inquiet durant tout le film. On a un peu de mal à croire au vide affectif de son personnage homosexuel et à sa fascination pour l’œuvre de Kafka, notamment dans des scènes oniriques au symbolisme appuyé.
Bref, trop fourre-tout pour convaincre et un peu prévisible dans son final spectaculairement pessimiste, L’heure de la sortie n’en reste pas moins un exercice de style formellement réussi. Michel Senna

Janvier 2019 – n°751

couv-751 les cahier janvier 19

Éditorial

Une France qui se tient sage par Stéphane Delorme

Top Ten 2018 des lecteurs

Textes de lecteurs

Événement

Les films les plus attendus de 2019

Benedetta de Paul Verhoeven

Jeanne de Bruno Dumont

To The Ends of The Worlds de Kiyoshi Kurosawa

Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar

Sibyl de Justine Triet

Uncut Gems de Josh & Benny Safdie

Technoboss de João Nicolau

Tijuana Bible de Jean-Charles Hue

Frankie d’Ira Sachs

Les Champs pourpres de Keren Yedaya

L’Angle mort de Pierre Trividic & Patrick Mario Bernard

Sic Transit Gloria Mundi de Robert Guédiguian

Le Daim de Quentin Dupieux

Les autres films attendus en 2019

Cahier critique

Asako I & II de Ryusuke Hamaguchi – par Nicholas Elliott

Les secrets d’Asako entretien avec Ryusuke Hamaguchi – par Nicholas Elliott

In my Room d’Ulrich Köhler – par Paola Raiman

La chambre et le monde entretien avec Ulrich Köhler – par Stéphane Delorme

Border d’Ali Abbasi – par Stéphane du Mesnildot

L’outsider entretien avec Ali Abbasi – par Stéphane du Mesnildot

Mallé en son exil de Denis Gheerbrant – par Camille Bui

Le corps de la parole entretien avec Denis Gheerbrant – par Camille Bui

L’amour debout de Michaël Dacheux – par Joachim Lepastier

An Elephant Sitting Still de Hu Bo – par Nicholas Elliott

La huitième génération entretien avec Meng Xie – par Nicholas Elliott

Green Book de Peter Farrelly – par Vincent Malausa

Sorry to Bother You de Boots Riley – par Florence Maillard

Notes sur d’autres films L’Ange (Luis Ortega) – Ayka (Sergey Dvortsevoy) – Bienvenue à Marwen (Robert Zemeckis) – Continuer (Joachim Lafosse) – Doubles Vies (Olivier Assayas) – L’Empereur de Paris (Jean-François Richet) – Les Estivants (Valeria Bruni-Tedeschi) – Les Fauves (Vincent Mariette) – Si Beale Street pouvait parler (Barry Jenkins) – Skate Kitchen (Crystal Moselle) – Les Révoltés. Images et paroles de Mai 1968 (Michel Andrieu et Jacques Kebadian) – Un berger et deux perchés à l’Élysée ? (Pierre Carles et Philippe Lespinasse) – Un grand voyage vers la nuit (Bi Gan) – Une jeunesse dorée (Eva Ionesco)

Journal

Rencontre Ross McElwee, dédoublé

Animation Masaaki Yuasa, l’animation libre

Musique Hosono au son

Animation Never-Ending Man de Kaku Arakawa : Miyazaki, le cœur battant

Sortie Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki : château merveilleux

Reprise Hyènes de Djibril Diop Mambety : la vengeance de l’archiputain

Disparition Bernardo Bertolucci, après la révolution

Notes DVD The Story of Woo Viet d’Ann Hui / Les Aventures du capitaine Wyatt de Raoul Walsh

Notes livres Le Cinéma de Guillaume Apollinaire de Carole Aurouet / Abordages n°1

Festival Nantes, libres chemins

Festival Belfort, dernière

Festival de Mexico à Vienne

Nouvelles du monde

Disparitions Nicolas Roeg, Sondra Locke, Samuel Hadida, Penny Marshall

Analyse de séquence

L’Amour l’après-midi d’Éric Rohmer

La beauté est dans la rue par Joachim Lepastier

Enquête

Faire tourner des enfants

Les enfants et la caméra par Jean-Sébastien Chauvin

Voyage

La Birmanie

Rêves et mémoires de Birmanie par Vincent Malausa

Un cinéma inconnu par Tin Htet Paing et Aung Phyoe de la revue 3-Act

Cinéma retrouvé

The Other Side of the Wind d’Orson Welles

L’hypothèse d’un film par Cyril Béghin

Les coulisses du vent entretien avec Bob Murawski

Entretien

Apichatpong Weerasethakul

Une idée politique du sommeil entretien avec Apichatpong Weerasethakul

The End

Un battement de cils

POSITIF 695 | Janvier 2019

couv positif janvier

actualité

Hu Bo

7 An Elephant Sitting Still

Parmi les ombres errantes

Alain Masson

9 An Elephant Sitting Still

Hu Bo

Ali Abbasi

13 Border

Transgenres

Philippe Rouyer

15 Entretien avec Ali Abbasi

Ma famille, c’est Pasolini

ou Buñuel

Fabien Baumann

Louis Garrel

21 L’homme fidèle

L’Homme à la valise

Louise Dumas

23 Entretien avec Louis Garrel

Nous sommes les spécialistes

des transports amoureux

Bernard Génin

et Grégory Valens

Mamoru Hosoda

31 Miraï, ma petite sœur

Apprivoiser

les premières rêveries

William Le Personnic

33 Entretien avec

Mamoru Hosoda

Dépasser ses modèles pour trouver son chemin

Bernard Génin

les films

38 Doubles Vies

d’Olivier Assayas

Nicolas Bauche

40 La Ballade de Buster Scruggs

de Joel et Ethan Coen

Jean-Dominique Nuttens

42 Continuer

de Joachim Lafosse

Vincent Thabourey

44 L’Heure de la sortie

de Sébastien Marnier

Yann Tobin

45 Monsieur de Rohena Gera

Ariane Allard

46 Grass de Hong Sang-soo

Jean-Christophe Ferrari

48 Asako I & II de Ryusuke Hamaguchi

Élise Domenach

49 Qui a tué Lady Winsley ? d’Hiner Saleem

Vincent Thabourey

50 Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis

Pierre Eisenreich

de A à Z notes sur les films

51 A Bread Factory Part I :

Ce qui nous unit et Part II :

Un petit coin de paradis

Les Animaux fantastiques :

Les Crimes de Grindelwald

Assassination Nation

Astérix – Le Secret de la potion magique

Ayka

Basquiat, un adolescent à New York

The Bookshop

Cassandro the Exotico !

Les Chatouilles

Colette

Derniers Jours à Shibati

L’Empereur de Paris

L’Enfance d’un maître

The Front Runner

Game Girls

In My Room

L’Incroyable Histoire du facteur Cheval

Les Invisibles

Marche ou crève

Mauvaises Herbes

Mia et le lion blanc

Millenium : ce qui ne me tue pas

Monsieur

Le Retour de Mary Poppins

Robin des Bois

Sale Temps à l’hôtel

El Royale

Sami, une jeunesse

en Laponie

Thugs of Hindostan

Trois Petits Rêves

Un beau voyou

Un violent désir

Une jeunesse dorée

La Vie comme elle vient

What You Gonna Do When

the World’s on Fire ?

présences du cinéma

voix off

62 La raison d’être des grands décors

Douglas Fairbanks

bloc-notes

64 Novembre en cinéma

L’éternité ou un jour

Eithne O’Neill chantier de réflexion

67 Un seul être vous manque…

Baptiste Roux

expositions

72 Il était une fois Sergio Leone

Sergio Leone, pleinement italien

Christian Viviani

75 Renoir père et fils.

Peinture et cinéma

Le bouchon, essai

sur Pierre-Auguste Renoir et Jean Renoir

Jean-Loup Bourget

hommages

78 Bernardo Bertolucci

Michel Cieutat

80 Burt Reynolds

Fabien Baumann

notes festivalières

82  13e Panorama des cinémas du Maghreb et du MoyenOrient (Saint-Denis)

Documentaires libanais

Éric Derobert

41e Festival de film italien de Villerupt

Eithne O’Neill

et Denitza Bantcheva

19e Arras Film Festival

Baptiste Roux notes de lecture

84 Chroniques de la naissance du cinéma algérien. Guy

Hennebelle, un critique engagé

Munkey Diaries (1957-1982)

Beloved and Rejected. Cinema in the Young

Federal Republic of Germany from 1949 to 1963

Weimarer Kino neu gesehen

The Swimmer

sélection dvd

86 La Cité disparue

Roberto Rossellini La trilogie

de la guerre : Rome

ville ouverte ; Paisà ;

Allemagne, année zéro

Paris 1900

Vendetta

cinéma retrouvé

88 Mandingo de Richard Fleischer

Plongée dans l’enferde la plantation

Antoine Guégan

sommaire 695

dossier George Cukor l’art de faire briller l’acteur

92 George Cukor,

le geste récurrent

Christian Viviani

95 George et Kate :

comme frère et sœur

« Vous m’avez faite ce que je suis »

Michel Cieutat

98 Cukor et le gothique

Jean-Loup Bourget

102 Cukor, metteur en scènede musicals malgré lui ?

Yann Tobin

105 Cukor et la mémoirede Broadway

Marguerite Chabrol

115 Le gai cinéma à la télévision

Il neige au printemps et Le blé est vert

Yola Le Caïnec

111 Propos sur les acteurs

George Cukor

SOFILM n°66 – ALFONSO CUARON, entretien pimenté

sofilm66_

Alfonso Cuaron

Karin Viard

Barry Jenkins

Carey Mulligan

Fabcaro

20. Robert Guédiguian

Hors Cadre. Depuis cinquante ans, il rêve d’un socialisme authentique au pouvoir et ne désespère pas de le voir de son vivant. Les errances de Mélenchon, les échecs des alliances à gauche mais aussi Mai 68 et les mutations de Marseille… Confessions d’un homme fidèle à ses idéaux.

24. Le petit village d’Ali G

Reportage. Le rappeur Ali G, première création de Sacha Baron Cohen, avait atteint son sommet comique en 2012, dans la bourgade anglaise de Staines, qui ne s’est toujours pas remise du passage de ce diable de Sacha. Au point de changer le nom de la ville à cause de lui ?

28. Couleur panettone

Story. C’est une tradition typiquement italienne : tous les ans, pendant les fêtes de Noël, les Italiens se précipitent dans les salles pour voir des « ciné-panettone », des grosses comédies qui tachent, bling-bling et graveleuses comme une after chez Silvio Berlusconi. Comment ? Pourquoi ?

32. Barry Jenkins

Entretien. La surprise pouvait se lire sur son visage au moment de recevoir l’oscar du meilleur film pour Moonlight. Aujourd’hui, à 39 ans, Jenkins revient avec Si Beale Street pouvait parler, soyeuse adaptation de James Baldwin. Comme s’il avait eu besoin de se connecter à la rage de l’écrivain pour affirmer le type de cinéaste qu’il veut être. Ni une bête de concours, ni le prochain Spike Lee.

38. Carey Mulligan

Portrait. Vite couronnée « nouvelle Audrey Hepburn », elle aurait pu s’étouffer dans les corsets de la « jeune Anglaise un brin naïve » enchaînant les dramas d’époque de la BBC. Elle a préféré sortir de la naphtaline pour vivre en tant qu’adulte sérieuse et réfléchie, en raccord avec son époque.

42. Pacino, Methode man

Décryptage. En octobre, Al Pacino offrait une tournée européenne d’un genre particulier et un crochet de gala à Paris, où il a pu revenir sur ce qui l’a toujours animé : le jeu, rien d’autre. Et si c’était l’influence des différentes écoles d’ « acting » qui a fait de Pacino ce qu’il est, mais aussi ce qu’il n’arrive plus à être aujourd’hui ? Retour sur les méthodes et les discours qui vont avec.

48. Alfonso Cuaron

Couverture. Après quelques films à Hollywood et deux Oscars, pourquoi le Mexicain, citoyen du monde par excellence, a-t-il éprouvé ce nouveau besoin de retour aux sources avec Roma, une fresque intimiste et autobiographique en noir et blanc ? Cuarón paye sa leçon de mise en scène.

74. Karin Viard

Entretien. Pour l’instant, elle réussit toujours le grand écart : briller avec les frères Larrieu et cartonner dans La Famille Bélier. Le tout sans rien regretter, même pas Les Visiteurs 3. Mais Karin Viard a connu aussi, à son corps défendant, la violence du cinéma français… Entretien sans langue de bois.

78. Cops

Oral Story. Depuis trente ans, la même histoire : des flics pourchassent des voyous. Celle de Cops, sans doute l’émission la plus expérimentale de l’histoire de la télévision. Avec son pilote ouvert par la voix de Burt Lancaster, ses plans heurtés d’arrestations musclées et ses courses poursuites fiévreuses qui ont inspiré Steven Spielberg, Vince Gilligan ou les frères Safdie. Générique.

86. Fabcaro

Extra. En une BD, Zaï zaï zaï zaï, Fabrice Caro est devenu l’un des hommes les plus drôles de France. Ce grand amoureux des figures lunaires raconte ici sa cinéphilie : une longue traversée en solitaire, naviguant à vue entre Pierre Richard, Retour vers le futur et Coup de foudre à Notting Hill.

ACTUELLEMENT EN KIOSQUE

LETO

Un film russe rafraîchissant sur une jeunesse désabusée de Leningrad, au début des années 80, amatrice d’un rock puissant importé d’Occident. Bien qu’un peu longue, cette chronique, tournée dans un beau noir et blanc, est plaisante et bénéficie de trouvailles visuelles du plus bel effet même si elles confinent vers la culture clip. Le contexte du communisme y est évoqué sous un angle plutôt satirique à travers un personnage qui rêve d’anarchie et de plus de libertés.

Michel Senna