Archives pour la catégorie Sommaire des revues – Archives-

Sommaire des revues de Mars 2018

POSITIF 685 mars 2018

couvposmars18

Dossier

LA SCRIPTE, MÉMOIRE DU FILM

Critique du film La Prière de Cédric Kahn
et entretien avec le réalisateur

Critique du film Tesnota – Une vie à l’étroit de Kantemir Balagov
et entretien avec le réalisateur

Critique du film Lady Bird de Greta Gerwig
et entretien avec la réalisatrice

Federico Fellini par Petro Citati.

Une réflexion autour de la vie pastorale au cinéma.

Un retour sur le cinéma d’Alfred Hitchcock
et de Walerian Borowczyk.

sofilm mars18

SOFILM n°57 – Mars 2018
Vers un nouveau cinéma de genre
Marina Foïs
Strip-Tease
Aï Weiwei Oscars : Année Zéro ?
Swann Arlaud

32. La légende Sam Peckinpah. 14 histoires folles de tournage.
+ 42. Kris Kristofferson. Il a été l’un des meilleurs amis de Peckinpah et a tourné dans plusieurs de ses films. Il se souvient aujourd’hui de ces années de musique, de films et de débauche entre le Texas et le Mexique.
+ 44. Gordon T. Dawson. Gordon T. Dawson raconte comment il est devenu l’homme à tout faire de Peckinpah entre 1965 et 1974. Costumier, scénariste, producteur, réalisateur de seconde équipe… Jusqu’à tourner le dos à son tyran préféré.
+ 50. Grover Lewis. En 1972, le journaliste culte Grover Lewis est envoyé par Rolling Stone sur le tournage de The Getaway. Il en rapporte une histoire de Mexique, de tequila, de violence et d’orage qui gronde.

Story

74. L’affaire du tueur de l’Oise. De mai 1978 à avril 1979, le gendarme Alain Lamare a multiplié les crimes. Du petit larcin aux tentatives d’assassinat, le militaire a terrorisé Chantilly et ses environs. Comble de l’absurde, il s’est retrouvé à participer à l’enquête sur lui-même. Un journaliste de l’AFP, Yvan Stefanovitch, a suivi de près toute l’affaire et en a écrit un livre, adapté au cinéma par Cédric Anger dans La Prochaine fois je viserai le cœur qui sort ce mois-ci. Le journaliste fait le récit de ces mois de terreur.

Entretiens

28. Juliette Binoche. À 50 ans, Juliette Binoche continue de foncer : un jour chez Assayas, un autre dans Godzilla. Invitée d’honneur du festival de Morelia, elle a pris le temps de parler des comédies françaises, de Godard, de Carax et… du Mexique.
84. Paulo Branco. Avec presque 300 films à son actif, Paulo Branco est le producteur le plus prolifique de l’histoire du cinéma indépendant. Avec, à chaque fois, la même façon de travailler : aller plus vite que son ombre, et sans un sou sur le compte. Le contraire d’un professionnel de la profession, en somme.

Portrait

78. Evi et Randy Quaid. Depuis 2007, l’acteur Randy Quaid et son épouse Evi sont convaincus d’être au cœur d’un complot qui vise à leur assassinat. Chronique d’une folle cavale, entre paranoïa, égocentrisme et délire total.

Cahier critique

66. Utopia, une série de Dennis Kelly, 67. Et Maintenant ? De Joachim Pinto, 68. In the Family, de Patrick Wang, 70. On l’appelle Trinita de Enzo Barboni, 72. Séquence star : Les Nouveaux monstres d’Ettore Scola, vu par Michel Hazanavicius, 73. Un court à voir à la télé : The Devil de Jean-Gabriel Périot.

L’ouvreuse

6. Les classeurs du cinéma d’Ephrem et Kierzkowski
8. Rewind : L’actu cinéma comme vous auriez souhaité ne jamais la lire
12. Le cinéma du mois d’octobre 2014 en chiffres
12. Spoiler : Une Nouvelle amie, de François Ozon
14. Courbe de vie : Fanny Ardant
16. What if : Interstellar, vu des années 50
18. Casting du mois : du chiot de Quand Vient la nuit au maquilleur d’Un Illustre inconnu
20. Top 10 : les couples assassins
22. Ciné life : l’actrice qui voulait tuer Obama
24. Ciné life : Nico et Bruno font du X
26. Le jour où… Peter Pan s’est senti seul

Happy End

93. Si vous deviez… Jouer Peter Pan, par Marton Csokas
94. Doit-on tourner avec un(e) ex ? Jean Eustache & Françoise Lebrun
96. Les sorties d’octobre 2024. Le cinéaste Benoît Forgeard livre en exclusivité le détail des nouveautés ciné à sortir dans dix ans pile
98. Simon Roussin. Le dernier cowboy

 

Couv-les cahiers mars18

mars 2018 numero 742
LES CAHIERS DU CINEMA

Éditorial
Pourquoi le cinéma ? par Stéphane Delorme

Événement
Pourquoi le cinéma ?
La corde sensible par Stéphane Delorme
Soyons réalistes par Jean-Philippe Tessé
Montage total par Cyril Béghin
Expériences de l’égalité par Camille Bui
Raconter par le plan par Jean-Sébastien Chauvin
Rester ensemble par Nicholas Elliott
Le jour et la nuit par Laura Tuillier
La pensée, par-delà la cognition par Laurent Dubreuil

Cahier critique
La Caméra de Claire d’Hong Sang-soo
Les Bonnes Manières de Juliana Rojas et Marco Dutra
Gare au loup ! entretien avec Juliana Rojas et Marco Dutra
Mektoub, my Love : canto uno d’Abdellatif Kechiche
Avant que nous disparaissions de Kiyoshi Kurosawa
La Belle et la Belle de Sophie Fillières
Call Me by Your Name de Luca Guadagnino
9 doigts de F. J. Ossang
Demons in Paradise de Jude Ratnam

Notes sur d’autres films Le 15h17 pour Paris (Clint Eastwood) – America (Claus Drexel) – Atlal (Djamel Kerkar) – Battleship Island (Ryoo Seung-wan) – Black Panther (Ryan Coogler) – Chien (Samuel Benchetrit) – The Disaster Artist (James Franco) – Il figlio, Manuel (Dario Albertini) – Lady Bird (Greta Gerwig) – La Prière (Cédric Kahn) – Razzia (Nabil Ayouch) – Takara, la nuit où j’ai nagé (Damien Manivel & Kohei Igarashi) – Tesnota, une vie à l’étroit (Kantemir Balagov)

Journal
Rencontre Fronza Woods, de Detroit aux Corbières
Internet Petites cuisines
Inédit Ta peau si lisse de Denis Côté : culture de la douceur
Série The End of the F***ing World : bonbon acide
Portrait Annemarie Jacir, cinéma en Palestine
Livre Argento tout bio
Livre Godard en ciné-roman
Institution Le Forum en danger ?
Reprises Subversif Suzuki
Reprise Mon 20e siècle d’Ildiko Enyedi : Siècle des lumières
DVD Rivette, au bout du pont
DVD Trilogie de la guerre de Roberto Rossellini / Criss Cross de Robert Siodmak
Festival Angers, récréation et pédagogie
Festival Clermont-Ferrand, 40e
News internationales
Disparitions Yves Afonso, Dorothy Malone, Diego Risquez, John L. Morris, Simon Simsi, Mathieu Riboulet

Enquête
Naples
Ville ouverte par Cyril Béghin
Naples, capitale de la réalité entretien avec Maurizio Braucci

Voyage
Na Hong-jin à Séoul
Le jeteur de sorts par Vincent Malausa

Cinéma retrouvé
King Vidor
Le King Vidor par Jean-Philippe Tessé

BD
Misfits par Luz

Les cahiers du cinéma

SOMMAIRE des Cahiers du cinéma de Février 2018 :

L’Amérique et ses héros par Stéphane Delorme
Événement : Pentagon Papers de Steven Spielberg
Kay ou l’intime conviction par Florence Maillard
Passer à l’action par Jean-Sébastien Chauvin
Se faire entendre entretien avec Liz Hannah et Josh Singer, scénaristes – par Jean-Philippe Tessé
Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
Film fantôme par Nicholas Elliott
Trois cimes par Laura Tuillier
Stronger de David Gordon Green
Super Slacker par Joachim Lepastier
Et si ? entretien avec David Gordon Green
Cahier critique
Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico – par Stéphane du Mesnildot
Centaure d’Aktan Arym Kubat – par Thierry Méranger
Mary et la fleur de la sorcière de Hiromasa Yonebayashi – par Florent Guézengar
Une Saison en France de Mahamat-Saleh Haroun – par Vincent Malausa
Wajib, l’invitation au mariage d’Annemarie Jacir – par Camille Bui
Notes sur d’autres films L’Apparition (Xavier Giannoli) – Brødre : Markus et Lukas (Aslaug Holm) – Cas de conscience (Vahid Jalilvand) – England is mine (Mark Gill) – Finding Phong (Tran Phuong Thao & Swann Dubus-Mallet) – La forme de l’eau (Guillermo del Toro) – Gaspard va au mariage (Antony Cordier) – Human Flow (Ai Weiwei) – L’insulte (Ziad Doueiri) – Jusqu’à la garde (Xavier Legrand) – Moi, Tonya (Craig Gillespie) – Normandie nue (Philippe Le Guay) – Vivir y otras ficciones (Jo Sol) – Winter Brothers (Hlynur Palmason) – Wonder Wheel (Woody Allen)
Journal
Pédagogie De l’atelier à l’écran
Portrait Les herbes jaunes d’Aktan Arym Kubat
Internet Vlog story
Production France-Taïwan, main dans la main

 

SOMMAIRE :

Adam Curtis : Depuis plus de vingt ans cet Anglais travaille seul sur les archives de la BBC pour en tirer une lecture du monde contemporain. Le résultat ? Une série de films où le found footage, la musique et les entretiens se mêlent à une vitesse vertigineuse, à la recherche de « la vérité »…

Aï Weiwei : Interview.
Quand les super-héros font le trottoir. On les reconnaît à leurs costumes de Spider-Man, Chewbacca ou Bob l’éponge parfois usés. Ils tapent la pose avec les touristes en échange de quelques dollars. Plantés toute la journée le long d’Hollywood Boulevard, ils sont quelques-uns à avoir vu la promesse d’une affaire juteuse. Seulement voilà, depuis quelques années la concurrence fait rage…

Skam Story. Un teen-drama lycéen, en norvégien, sans sous-titres, avec des acteurs pour la plupart amateurs. Voilà comment se présente la série Skam, succès générationnel ayant dépassé toutes les espérances de ses créateurs.

Strip-tease : Jetés par la télé, les créateurs de Strip-tease s’offrent un retour par le cinéma. Pour cela, le cocréateur du programme, Jean Libon, et le réalisateur Yves Hinant ont peaufiné Ni juge, ni soumise, excellent film centré autour de la magistrate Anne Gruwez.
40. Swann Arlaud

Portrait : Éternel « nouveau visage » du cinéma français, Swann Arlaud a fini par opérer sa mue. Au point de pouvoir prétendre à un César pour son rôle dans Petit Paysan ? Retour sur la trajectoire filante d’un enfant de la balle en pleine bourre.

Théories du cinéma de genre : la table ronde

Couverture. Le genre français s’exporte plutôt bien et est même devenu tendance. L’espoir d’un cinéma français fantastique, d’horreur ou SF, renaît à travers une jeune génération de réalisateurs et producteurs élevée aux séries.

Interview de Marina Foïs : elle a réussi un truc pas si évident en France : devenir très populaire sans céder sur la prise de risque. Et puisqu’elle est aussi à l’aise dans le drame tendu que dans la comédie régressive, pas étonnant qu’on passe avec elle sans transition de Dupont-Moretti à Melissa McCarthy.

Oscars Wild, enquête. Cela a commencé par un scandale retentissant autour des affaires de harcèlement sexuel et de viol dont est accusé le nabab Harvey Weinstein. Cela a continué sous la forme d’un cri de ralliement lancé par plusieurs comédiennes, réalisatrices, productrices et scénaristes d’Hollywood.

Stuart Gordon une légende. Derrière Re-Animator, Castle Freak ou encore Space Truckers, se cache un fan de Lovecraft et d’horreur qui a fait ses débuts dans le monde du théâtre d’avant-garde et laissé quelques bijoux populaires (Edmond). Entretien avec quelqu’un qui a peur de ses propres films.
Rencontre Christoph Terhechte : programmer à Berlin

Exposition Hicham Berrada, matière et temps

Rétrospective Reis / Cordeiro : richesse de la pauvreté

Programme Mélodrames italiens, fastes et furieux

Découverte Med Hondo à Saint-Denis

Rétrospective Harun Farocki : les images au travail

Festival Porto, méandres de mémoires

Disparitions Paul Otchakovsky-Laurens, Gerald B. Greenberg, Peggy Cummins, Omar Khlifi,
Dan Talbot

Anna Karina réalisatrice : entretien par Joachim Lepastier

 

 

 

 

 

SOMMAIRE :

JERRY LEWIS, EXCÈS EXQUIS

Critique et entretien du film Phantom Thread de Paul Thomas Anderson

Critique et entretien du film La Forme de l’eau de Guillermo del Toro

Critique et entretien du film Jusqu’à la garde de Xavier Legrand

Gérard Lebovici par Jean-Louis Livi

Une réflexion autour de la question de l’auteur au cinéma.

Hommages à Paul Otchakovsky-Laurens, Alain Jessua
et Walter Lassally.

 

SOMMAIRE DES REVUES

 

POSITIF 683 | Janvier 2018

JANV 18 POSIT

Dossier

HONG SANG-SOO, LE REEL INSAISISSABLE

Critique et entretien du film Wonder Wheel de Woody Allen

Critique et entretien du film 3 Billboards, les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh

Critique et entretien du film La Douleur d’Emmanuel Finkiel

Wong Kar-wai
par Bertrand Tavernier et Olivier Assayas.

Une réflexion autour de La Guerre des boutons d’Yves Robert.

Hommages à Danielle Darrieux.

Un retour sur le cinéma de Max Ophuls et sur cinq films de Carl Theodor Dreyer

 

Janvier 2018

  LES CAHIERS DU CINEMA n°740

Couv-740 JANV 18 CAHIER DU CINEMA

Éditorial

Films et séries par Stéphane Delorme

Top Ten 2017 des lecteurs
Textes de lecteurs
Événement
Les films les plus attendus de 2018

The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan
High Life de Claire Denis
Amanda de Mikhaël Hers
Coin-Coin et les z’inhumains de Bruno Dumont
Ash is Purest White de Jia Zhang-ke
Au Poste ! de Quentin Dupieux
The House That Jack Built de Lars von Trier
L’Île aux chiens de Wes Anderson
Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez
Paul Sanchez est revenu ! de Patricia Mazuy
Long Day’s Journey into Night de Bi Gan
Jessica Forever de Jonathan Vinel & Caroline Poggi
Season of the Devil de Lav Diaz
Synonymes de Nadav Lapid
Sophia Antipolis de Virgil Vernier
Le Bel Été de Guillaume Brac
Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico
Les autres films et séries de 2018
Le deuxième continent (bientôt sur petits écrans)
Cahier critique

Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo – par Joachim Lepastier
The Last Family de Jan P. Matuszynski – par Ariel Schweitzer
Les masques de l’artiste entretien avec Jan P. Matuszynski – par Jean-Philippe Tessé
Cœurs purs de Roberto De Paolis – par Vincent Malausa
Fireworks de Nobuyuki Takeuchi – par Stéphane du Mesnildot
Les Films de l’été d’Emmanuel Marre et Claude Schmitz – par Camille Bui
Peut-on être et avoir l’été ? entretien avec Emmanuel Marre et Claude Schmitz – par Joachim Lepastier
Star Wars – Les Derniers Jedi de Rian Johnson – par Vincent Malausa

Notes sur d’autres films 3 Billboards : les panneaux de la vengeance (Martin McDonagh) – Belinda (Marie Dumora) – La Douleur (Emmanuel Finkiel) – Downsizing (Alexander Payne) – Le Grand Jeu (Aaron Sorkin) – Les Heures sombres (Joe Wright) – In The Fade (Fatih Akin) – Last Flag Flying (Richard Linklater) – El Presidente (Santiago Mitre) – Que le diable nous emporte (Jean-Claude Brisseau) – Taste of Cement (Ziad Kalhtoum) – Tharlo, le berger tibétain (Pema Tseden) – Vers la lumière (Naomi Kawase)
Journal

Exploitation Top Ten et box-office : les jeux dans le désordre
Exploitation Sans faute pour Sans adieu
Métier Coup de froid chez les projectionnistes
Rencontre La production sonore de Ricardo Steinberg
Internet Youtube, le continent inconnu
Série Mindhunter, science amusante
Série BoJack Horseman, la chute du cheval
Rétrospective Les mille peaux de Shin Sang-ok
Livres Samuel Fuller, violent humaniste
DVD Trois films de Philippe Garrel / Trilogie de la cabane d’Eric Pauwels
Expérimental Festival des Cinémas Différents : Mémoire rèche
Expérimental Aux rendez-vous de l’argentique
Expérimental Semaine Asymétrique de Marseille : à brûle pour poing
Festival Thessalonique : littérature et cinéma balkanique
Festival Tokyo : jeunes auteurs et turbulents vétérans
Festival Ji.Lhava : les armes du peuple
Festival Nantes : la Chine à fleur de peau
News internationales
Disparitions Ulli Lommel, Alain Jessua, Johnny Hallyday, Matthieu Poirot-Delpech, Juan Luis Buñuel

Courrier

5 questions à Jean-Pierre Léaud
Cinéma retrouvé
Nobuhiko Obayashi

La folie Obayashi par Stéphane du Mesnildot
En souvenir de la guerre entretien avec Nobuhiko Obayashi – par Stéphane du Mesnildot
Télé retrouvée

Les cinéastes français et la télévision par Cyril Béghin
Entretien
Édith Scob

La fantastique entretien avec Édith Scob – par Nicolas Stanzick
BD

Misfits par Luz

 

jlg_14-150315_7

SOFILM 56 : JIM CARREY

18. Raymond Depardon

Hors Cadre. Douze jours. Voilà le temps après lequel toute personne hospitalisée contre sa volonté dans un hôpital psychiatrique passe devant un juge pour décider de la prolongation ou non de son séjour. Quand la loi rencontre la folie, parfois les deux se touchent plus que prévu. Rajoutons le cinéma dans l’équation et le résultat peut-être très troublant. Discussion avec Depardon, réalisateur du film, Marion Primevert, magistrate, et Nathalie Giloux, psychiatre.

22. Sean Baker

Entretien. Il tique un peu quand on le présente comme le cinéaste des « sans voix », mais il y a pourtant de ça. Qu’il filme à l’iPhone des travestis tchatcheurs (Tangerine) ou qu’il transforme en conte de fées l’errance d’une mère sans emploi et de sa fille domiciliées dans un motel crasseux (The Florida Project), Sean Baker a su saisir quelque chose de l’Amérique post-crise.

28. L’Usine de rien

Histoire orale. Au départ, une usine de la banlieue industrielle de Lisbonne vidée de ses machines. Des cols bleus décident de rester malgré tout. Que faire quand il n’y a plus rien à produire ? Les protagonistes de ce film singulier racontent les coulisses d’une histoire qui en dit plus sur le monde de l’entreprise que bien des discours.

34. Jim Carrey

Couverture. On l’a longtemps décrit comme un homme instable et hanté par des épisodes dépressifs. Obsédé par l’idée de devenir une superstar. Ces derniers temps, le Canadien aurait trouvé remède à ses angoisses dans une forme de spiritualité nébuleuse. Résultat : il y a quelques mois, Jim Carrey se lançait dans une longue tirade existentielle sur un tapis feutré de la Fashion Week new-yorkaise. Au cœur de la fameuse diatribe : l’idée qu’il n’existait pas. Sans rire.

46. The Kaufman Believers

Story. Le 16 mai 1984, Andy Kaufman mourait d’un cancer du poumon à la clinique Cedars-Sinai de L.A. Du moins officiellement. Trente-trois ans après la disparition du fameux performer, une communauté de fans, les « Andy Kaufman believers », refuse de croire à cette version-là. Plongée dans une théorie du complot digne d’un épisode de Twin Peaks.

60. Anna Karina

Interview. Icône de la Nouvelle Vague, muse et bien plus de Jean-Luc Godard à seulement 21 ans, actrice au centre d’une des plus grosses polémiques proto Mai 68 avec La Religieuse, de Jacques Rivette, cette Danoise qui aimait chanter, peindre et regarder le sport a aussi fait beaucoup plus que ça…

72. Spike Lee

Entretien. Spike Lee adapte son premier long métrage Nola Darling n’en fait qu’à sa tête en série pour Netflix. Preuve d’un embourgeoisement de la part du cinéaste phare de la hip-hop nation ? Envie de boucler la boucle ? Pas exactement.
+ Do the Right Thing
Story. À la fin des années 80, alors que l’affaire Rodney King est sur le point de mettre le feu à Los Angeles, c’est dans son quartier de Brooklyn que Spike Lee joue au pompier pyromane avec ce qui restera comme son plus grand film. Retour sur un été brûlant.

78. Rémy Julienne

Légende. Avec plus de 400 productions audiovisuelles à son actif, Rémy Julienne, 87 ans, concourt au titre de plus grand casse-cou de l’histoire du cinéma. Du Loiret à Hollywood, le cascadeur raconte quarante ans d’une exemplaire carrière vécue pied au plancher. Entre pointes de vitesse et sorties de route.

86. Columbine

Extra. Des clips visionnés des millions de fois et un album (Enfants terribles) considéré comme un des sommets de 2017. Dans le hip-hop français, Columbine a réalisé un hold-up. Et la cinéphilie ? Elle est centrale chez ces très jeunes Rennais. Tarkovski, André

 

 

 

 

 

Les Cahiers du Cinéma de Novembre

 

LES CAHIERS DU CINEMA       

Novembre 2017 – n°738

Éditorial

Une autre histoire par Stéphane Delorme
Événement
Une histoire des cinéastes noirs américains

Get Out et l’Amérique « post-raciale » entretien avec Jordan Peele – par Nicholas Elliott
À la recherche des pionniers entretien avec Jacqueline Najuma Stewart – par Cyril Béghin
1920-2017 Oscar Micheaux – Spencer Williams – Gordon Parks – Gordon Parks Jr. – William Greaves – Melvin Van Peebles – Christopher St. John –­ Bill Gunn – Michael Schultz – Ivan Dixon – Charles Burnett – Hailé Gerima – Julie Dash – Alile Sharon Larkin – Kathleen Collins – Fronza Woods – Camille Billops et James Hatch – Larry Clark – Billy Woodberry – Charles Lane – Spike Lee – Chester Novell Turner – Stan Lathan – Wendell B. Harris Jr. – Marlon Riggs – John Singleton – Cheryl Dunye – Rusty Cundieff – Vondie Curtis-Hall – Années 2000 : le grand paradoxe – Kevin Jerome Everson – Barry Jenkins – Flying Lotus
Film du mois
La Villa de Robert Guédiguian

Droit devant soi par Jean-Sébastien Chauvin
Ceux qu’on aime entretien avec Robert Guédiguian – par Jean-Sébastien Chauvin & Jean-Philippe Tessé
Cahier critique

Jeune femme de Léonor Serraille – par Stéphane du Mesnildot
« Il fallait que ce soit chaotique » entretien avec Leonor Séraille – par Stéphane Delorme
Western de Valeska Grisebach – par Jean-Philippe Tessé
Duel au soleil entretien avec Valeska Grisebach – par Cyril Béghin & Jean-Philippe Tessé
Bangkok Nites de Katsuya Tomita – par Florence Maillard
Ex Libris : The New York Public Library de Frederick Wiseman – par Laura Tuillier
En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui – par Vincent Malausa
Braguino de Clément Cogitore – par Florence Maillard

Notes sur d’autres films 12 jours (Raymond Depardon) – A Beautiful Day (Lynne Ramsay) – Argent amer (Wang Bing) – Battle of the Sexes (Jonathan Dayton & Valerie Faris) – Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve) – Borg / McEnroe (Janus Metz) – Carré 35 (Éric Caravaca) – D’après une histoire vraie (Roman Polanski) – Le Fidèle (Michaël R. Roskam) – Ice Mother (Bhodan Sláma) – Logan Lucky (Steven Soderbergh) – La Lune de Jupiter (Kornél Mundruczó) – Marvin ou la belle éducation (Anne Fontaine) – Mise à mort du cerf sacré (Yorgos Lanthimos) – Le Musée des merveilles (Todd Haynes) – Rey (Niles Attalah) – Thelma (Joachim Trier)
Journal

En vadrouille Le cinéma kurde, parmi les décombres
Association La grange de Mons
Voyage Brasilia, toujours nouvelle
Expérimental Sandy Ding, arpenteur
Hommage Anne Wiazemsky, ici et ailleurs
Rencontre Kim Dong-won, le parrain
Rétrospective Cinéma argentin : une histoire de barbares (Festival des 3 Continents)
Reprise L’eau, le vent, l’enfant (Le Coureur d’Amir Naderi)
DVD Anticipation of the Night de Stan Brackhage / Hou Hsiao-hsien : 6 œuvres de jeunesse
Livres Nanar Wars d’Emmanuelle Prelle & Emmanuel Vincenot / Le Point de vue du lapin, le roman de Passe Montagne de Yann Dedet
Festival Carl International Film Festival : air baltique
Festival Au Gran Lux, Eden et au-delà
News internationales
Disparitions Joël Magny, Jean Rochefort, Annette Wademant
Cinéma retrouvé
Centenaire Jean Rouch

Jean Rouch dans tous les sens par Cyril Béghin
À l’épreuve du temps par Camille Bui
Entretien
Carter Burwell

Fausses pistes entretien avec Carter Burwell – par Nicholas Elliott
BD   Misfits par Luz

 

couv positf nov 2017

POSITIF 681 | Novembre 2017

Dossier

ACTEURS ET ACTRICES BRITANNIQUES

Critique et entretien du film A Beautiful Day de Lynne Ramsay

Critique et entretien du film Corps et âme d’Ildikó Enyedi

Critique et entretien du film Carré 35 de Eric Caravaca

Raymond Bernard, Quand nous tournions Les Croix de bois.

Une réflexion autour du plan séquence.

Hommages à Martin Landau et Jean-Pierre Jeancolas

Un retour sur le film Le Destin de Madame Yuki de Kenji Mizoguchi.

 

couv so film nov 2017

 

SOFILM n°55 novembre 2017    

PREDATEURS A HOLLYWOOD

Nathalie Baye
Todd Haynes
Honest Trailers
Stranger Things

38. Avant Weinstein : un siècle de harcèlement

Dès ses débuts, Hollywood a tenté de balancer ses porcs. Les grandes stars violeurs, les producteurs adeptes de la promotion canapé, les agents prédateurs et intermédiaires vicelards en tous genres. Retour sur un bon siècle de cochonneries et d’abus de pouvoir.

46. « Les femmes ont lâché leur cri du cœur. Ecoutez. »

Après l’éclatement de l’affaire, plusieurs actrices ont pris la plume, souvent brillamment, dans diverses tribunes afin d’envisager cet « après ». En voici un aperçu.

48. Après Weinstein : reportage sur le territoire de la bête

S’il y a bien une ville où les conséquences autour de l’affaire provoquent un véritable émoi, c’est bien New York. Non seulement le producteur harceleur y a fait ses débuts en partant du quartier du Queens, mais c’est aussi ici que les ONG féministes, les grandes voix de l’Actors Studio et certains politiques entre autres essayent d’inventer un discours et une méthode pour répondre à la fameuse loi du silence.

20. Todd Haynes

Hors cadre. Le cinéaste américain qui a le mieux su filmer le rock et l’émancipation féminine revient avec Le Musée des merveilles, un drôle de conte pour enfants. Normalisation ? Pas exactement. L’homme remet dans le contexte actuel ses années d’ancien hippie et d’ancien punk avant de s’avouer en terra incognita dans l’Amérique de Trump…

24. Stranger Things, une histoire vraie

Enquête. Si Stranger Things a été unanimement saluée pour ses références aux films cultes des années 1980 (Les Goonies, E.T…), elle prend surtout ses racines à Montauk, petite station balnéaire huppée située à 200 km de New York. Depuis trente ans, c’est ici qu’une ancienne base militaire suscite les théories les plus folles. Plongée sur le terrain dans une histoire qui ressemble à un bon vieux X-Files.

30 Filmer le sport

Table ronde. À deux pas du Parc des Princes, c’est dans un café bien connu des supporteurs du PSG, que se sont donné rendez-vous quatre éminents réalisateurs de sport à la télévision. Pendant deux heures d’une conversation passionnée, parfois tendue, ils ont évoqué la fameuse « magie du direct », les envies plus ou moins assouvies de cinéma, et tenté de trancher une question qui aurait sa place au concours d’entrée de la Fémis : « Comment filmer un débordement de Neymar ? »

64. The Evil Within

Story. Un héritier richissime se rêvant en Orson Welles du troisième millénaire, une production chaotique étalée sur plus de dix ans, un inquiétant manoir luxueux… Derrière The Evil Within, thriller horrifique sorti il y a quelques mois en DVD et VOD, se cache le destin tragique d’Andrew Rork Getty, playboy reclus, tourmenté par la drogue, ses démons intérieurs et une histoire familiale compliquée…

70. Nathalie Baye

Entretien. À l’affiche ce mois-ci dans Les Gardiennes de Xavier Beauvois, Nathalie Baye a accepté de fendre un peu son sourire de Joconde. Au programme, ses années de formation à la dure par une prof de danse russe, Claude Brasseur en slip et une mystérieuse admiratrice néo-zélandaise qui lui tricote des chaussettes.

78. Honest Trailers

Story. Dans la foulée des révélations concernant le « Pig » Weinstein, plusieurs femmes décidaient de briser le silence. Dans leur ligne de mire cette fois-ci : Andy Signore, créateur de l’émission Honest Trailers, l’émission satirique aux 150 millions de vues. Un show développé depuis cinq ans par une bande de geeks et de cinéphiles biberonnés aux blockbusters des années 1980, aux critiques de Roger Ebert et aux sourires en coin de David Letterman.

84. Yannick Haenel

Extra. S’il y a un romancier dont la pensée a été marquée par le cinéma c’est bien Yannick Haenel, dont le dernier roman, Tiens ferme ta couronne, tourne autour de Cimino. Il livre ici des indications sur sa cinéphilie mêlant les écrits de Godard, le choc Apocalypse Now et ses après-midi suspendus à regarder un Jason Bourne en remplaçant les dialogues par du free jazz écouté à fond.

 

 

Positif – Octobre 2017-

Dans le numéro d’Octobre :

Critique et entretien du film The Square de Ruben Östlund

Critique et entretien du film L’Atelier de Laurent Cantet

Critique et entretien du film Demain et tous les autres jours de Noémie Lvovsky

Martin Scorsese, Illuminations.

Une réflexion sur Une certaine tendance du cinéma américain.

Hommages à Jeanne Moreau et Jerry Lewis

Un retour sur le cinéma anglais avec notamment les films La Solitude du coureur de fond et Un Goût de miel de Tony Richardson.

 

Franck Vincent :
Interview posthume. Archétype du mafieux italien chez Scorsese et les Soprano, immortel Billy Batts des Affranchis, Franck Vincent s’était livré par téléphone au creux de l’été, avant de tirer sa dernière révérence le 13 septembre dernier…

Dominic West :
Hors Cadre. Derrière le bar de la Terrasse Mouton Cadet, perchée sur le toit du Palais des festivals de Cannes, un homme prépare un expresso. Geste sûr, chemise blanche, il ne s’agit pourtant pas d’un barman mais bien de Dominic West. Un paradoxe qui définit bien le Jimmy McNulty de The Wire, formé dans le plus prestigieux lycée privé du Royaume-Uni mais originaire de Sheffield.

Retour à Detroit :
Enquête. Pour leur nouveau film, la réalisatrice Kathryn Bigelow et le scénariste Mark Boal ont voulu raconter les émeutes raciales de 1967 qui ont embrasé la ville de Detroit et leur pic atteint dans la nuit du 25 juillet entre les murs de l’Algiers Motel. Forcément, une telle plongée dans la mémoire honteuse de l’Amérique est à manipuler avec la plus grande précaution…

Albert Dupontel, entretien :
Avec Au revoir là-haut, Dupontel signe sa première grosse fresque historique en racontant les tribulations de deux Poilus après la guerre. Albert assagi ? Si la forme change, l’acteur-cinéaste n’a pas fini de fustiger « les marchands » et les illustres « tueurs » de l’Histoire de France. Entretien débridé avec un homme qui parle plus vite que son ombre. Où il est question de Brexit culturel, de cascades sans filet et de bastons au nunchaku.

David Fincher :
Il a commencé dans les effets visuels pour ILM, a testé ses obsessions dans la pub et le clip pour les pop-stars des années MTV. Aujourd’hui, le natif du Colorado David Fincher a 55 ans et a réalisé pour le cinéma des choses aussi marquantes que Seven, Fight Club et The Social Network, et chapeauté le carton House of Cards. Ce mois-ci, c’est une nouvelle série pour Netflix (Mindhunter, retour aux tueurs en série) qui pourrait bien le rendre encore plus indispensable sur tous les écrans. Car Fincher a réussi son coup : devenir, chose assez rare, un réalisateur indépendant installé en plein cœur du système hollywoodien. Pourquoi et comment, il a bien voulu l’expliquer.

Ruben Östlund, portrait :
C’est un réalisateur qui cite les noms de Michael Haneke ou Luis Buñuel pour exposer son programme, mais ne crache pas sur les vidéos YouTube. C’est aussi un homme qui a fait ses armes en filmant les compétitions de ski. Aujourd’hui, Ruben Östlund, Suédois de 43 ans, a gagné la Palme d’or pour The Square. Un prix bizarre ramené à un projet de cinéma bizarre.

Hollywood Endings,reportage :
Ça se passe du côté de Mulholland Drive, pas loin des grands studios de cinéma. Depuis des décennies, la Motion Picture & Television Fund a pris le parti d’accompagner la fin de vie des acteurs, réalisateurs, scénaristes et membres de la grande famille du cinéma. Pour cela, une maison de retraite d’un genre assez unique a été construite. Reportage.

Jean-Louis Trintignant :
Quand on rembobine sa carrière d’acteur – qui s’étale sur plus de soixante ans et déroule presque 120 films – Jean-Louis Trintignant prend ses distances avec son statut de monstre sacré et lâche « un imposteur, j’en étais un ». Coquetterie ultime au moment où l’homme s’affiche dans le dernier Michael Haneke, Happy End, et s’organise une sortie de champ discrète ?

Bernard Lavilliers :
Celui qui reste un des plus dignes rockeurs français a préféré ne pas rejoindre le club des chanteurs d’ici qui s’offrent des crochets pas forcément heureux par le cinéma. Façon de prouver que sur grand écran comme sur une scène de concert, on ne la fait pas à l’envers à l’immense Nanard
Exploitation  Où est passé Jeannette ?

Reprises :
Du pain jusqu’à l’ivresse (Notre pain quotidien de King Vidor)
Les solitaires de Tony Richardson (La Solitude du coureur de fond, Samedi soir et dimanche matin, Un goût de miel)
Inédit :
Godard, commerçant et pirate (Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma)
Rétrospective :
Tourneur, french lover

Hommage :
Jerry Lewis
Grand bazar  par Florence Maillard
Le comique de notre génération  entretien avec André S. Labarthe – par Florence Maillard

 

Twin Peaks, saison 3
Dale Cooper, Reset  par Thierry Jousse
La promesse  par Jean-Philippe Tessé
Ce que l’amour fait  par Cyril Béghin
Le réveil  par Stéphane Delorme
Bad coupes  par Jean-Sébastien Chauvin

Primitif :  entretien avec Pierre Buffin, créateur des effets spéciaux

Énigmes  Où est Audrey ? – Qu’est-il arrivé à Sarah Palmer ? – Qui est Diane ? – Que symbolise le gant de Freddie ? – L’archive est-elle vivante ? – D’où vient la bête ? – Laura est-elle sauvée ? – Qui rêve ? – Et elle, c’est qui ? – Harry Dean Stanton (1926-2017)
Résumés  Épisodes 9-18
Générique  Le who’s who de la saison 3

Cahier critique :
L’Assemblée  de Mariana Otero – par Laura Tuillier
Les yeux de Marianne  entretien avec Mariana Otero – par Stéphane Delorme & Laura Tuillier
Sans adieu  de Christophe Agou – par Louis Séguin
Avec Christophe  entretien avec Pierre Vinour – par Stéphane Delorme
Va Toto !  de Pierre Creton – par Florence Maillard

Pour le réconfort  de Vincent Macaigne – par Joachim Lepastier

Filmer avec les acteurs  : entretien avec Vincent Macaigne et Pauline Lorillard – par Joachim Lepastier
Brooklyn Yiddish  de Joshua Z. Weinstein – par Ariel Schweitzer

Observer et apprendre :  entretien avec Joshua Z. Weinstein – par Ariel Schweitzer

Notes sur d’autres films :  L’Atelier (Laurent Cantet) – Confident Royal  (Stephen Frears) – Corps et âme  (Ildiko Enyedi) – Détroit  (Kathryn Bigelow) – Happy End (Michael Haneke) – Laissez bronzer les cadavres  (Hélène Cattet & Bruno Forzani) – Mother !  (Darren Aronofsky – Numéro Une  (Tonie Marshall) – Ouvrir la voix  (Amandine Gay) – The Square  (Ruben Östlund) – Le Sens de la fête  (Olivier Nakache & Éric Toledano) – Téhéran Tabou  (Ali Soozandeh) – Tous les rêves du monde  (Laurence Ferreira Barbosa)
Journal
Association  Lussas Global Village
Rencontre : Sana Na N’Hada : Naissance d’une nation

couv posit sept 17

POSITIF 679 | Septembre 2017

Dossier

JEAN-PIERRE MELVILLE REVISITE

Critique et entretien du film Barbara de Mathieu Amalric

Critique et entretien du film 120 Battements par minutes de Robin Campillo

Critique et entretien du film Faute d’amour d’Andreï Zviaguinstev

Jeanne Rucar de Buñuel, Mémoires d’une femme sans piano

Une réflexion sur Déchirer la toile.

À découvrir, les expositions Ed van der Elsken et Chine, art en mouvement.

Un retour sur les films Au gré du courant et Nuages épars et sur le cinéma de Takeshi Kitano.

les cahier sept 2017

LES CAHIERS DU CINEMA/Septembre 2017 – n°736

Éditorial

Génial par Stéphane Delorme

Événement

La rentrée cinéma
Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont

La La Lande par Cyril Béghin
L’éveil entretien avec Bruno Dumont – par Stéphane Delorme
Good Time de Josh & Benny Safdie

Frères de nuit par Joachim Lepastier
Deux en un entretien avec Josh et Benny Safdie par Stéphane Delorme & Nicholas Elliott
« Une version maximaliste de musique minimaliste » entretien avec Oneohtrix Point Never – par Nicholas Elliott
Un beau soleil intérieur de Claire Denis

Mot à mot par Jean-Sébastien Chauvin
L’agonie d’amour entretien avec Claire Denis – par Jean-Sébastien Chauvin & Jean-Philippe Tessé
Des émotions nécessaires entretien avec Juliette Binoche – par Florence Maillard
120 Battements par minute de Robin Campillo

Parade par Jean-Philippe Tessé
Les années folles entretien avec Robin Campillo
Absorber l’esprit de l’époque entretien avec Nahuel Pérez Biscayart – par Jean-Sébastien Chauvin
Barbara de Mathieu Amalric

Double B par Laura Tuillier
Un mensonge consenti entretien avec Mathieu Amalric – par Laura Tuillier
Cahier critique

Dunkerque de Christopher Nolan – par Florent Guézengar
Demain et tous les autres jours de Noémie Lvovsky – par Florence Maillard
Dans un recoin de ce monde de Sunao Katabuchi – par Stéphane du Menildot
A Ciambra de Jonas Carpignano – par Vincent Malausa

Notes sur d’autres films Barry Seal : American Traffic (Doug Liman) – Ça (Andrés Muschietti) – Des rêves sans étoiles (Mehrdad Oskouei) – Faute d’amour (Andreï Zvyagintsev) – Le Jeune Karl Marx (Raoul Peck) – Kiss and Cry (Lila Pinell & Chloé Mahieu) – Lou et l’Île aux sirènes (Masaaki Yuasa) – Napalm (Claude Lanzmann) – Nos années folles (André Téchiné) – O Ka (Souleymane Cissé) – The Party (Sally Potter) – Patty Cake$ (Geremy Jasper) – Le Prix du succès (Teddy Lussi-Modeste) – Les Proies (Sofia Coppola) – Le Redoutable (Michel Hazanavicius) – Upstream Color (Shane Carruth) – Valérian et la Cité des mille planètes (Luc Besson) – Wind River (Taylor Sheridan)
Journal

Restauration Retrouver Bologne (Il Cinema ritrovato)
Rencontre Jonas Mekas, de passage
Hommage Hervé Le Roux, un peu de lui
Festival Colombie : « l’effet génération » à Biarritz
DVD Sentimental Ray (Le Violent et Amère Victoire de Nicholas Ray)
DVD Lino Brocka coffré (Manille et Insiang de Lino Brocka)
DVD Phantasm de jeunesse (Phantasm de Don Coscarelli)
DVD Exquisite Ecstasies (1981-2015) de Peter Tscherkassky / Lost in America d’Albert Brooks
Festival À Locarno, deux métamorphoses, un revenant et six monstres
Festival Un FID en pleine forme
Festival Vila Do Conde, en famille
Disparition Hans Hurch
News internationales
Disparitions George A. Romero, Elsa Martinelli, Martin Landau, Claude Rich, Sam Shepard, Cécile Decugis, Marie-Josèphe Yoyotte, Basilio Martín Patino, Haruo Nakajima
Série
Twin Peaks, saison 3

Après l’explosion par Stéphane du Menildot
Métamorphe par Laurent Dubreuil
Le drôle bizarre par Joachim Lepastier
Hommage
Jeanne Moreau

Amours monstres par Cyril Béghin
BD

Misfits par Luz

 

sofilm sept 2017

SOFILM n°53 – RENTREE NEW-YORKAISE ! Safdie, Ferrara, De Niro & co

FRERES SAFDIE
SARA GIRAUDEAU
ABEL FERRARA
ELISABETH MOSS
DECOUVREZ LE SOMMAIRE COMPL

L’Ouvreuse

8. Rewind. L’actu cinéma comme vous auriez souhaité ne jamais la lire.
12. What If : le poster rétro-futuriste de Peter Stults. Ce mois-ci, Mother !
13. À quoi reconnaît-on… Un fan hardcore de Twin Peaks
14. Les chiffres du mois
14. Le top 3, une B.D. d’Erwann Surcouf
16. La question qui tue : Soderbergh va-t-il disrupter Hollywood ?

18. L’affaire Grégory

Hors Cadre. Récemment de retour dans l’actualité, l’affaire du Petit Grégory a toujours autant des airs de film à la Chabrol. Pourtant le cinéma ne s’y est jamais vraiment attaqué. Pourquoi ? Réponse avec le scénariste et cinéaste Pascal Bonitzer, mais aussi les journalistes Laurence Lacour et Isabelle Baechler.

22. Sara Giraudeau

Interview. Hypnotisante en agent de la DGSE évaporée dans la série Le Bureau des légendes. Avant ça, Sara Giraudeau a gagné un Molière de la révélation théâtrale, pas mal douté de sa condition d’actrice et fille de. Problème : elle se méfie encore de l’autorité, des us et coutumes du cinéma.

28. Mystère Blonde

Enquête. Le 2 juin dernier, le corps sans vie de Karar Noshi, jeune acteur irakien aux origines modestes, est retrouvé dans une benne à ordures de Bagdad. Mais pourquoi ce jeune homme fier de sa chevelure blonde et de son allure efféminée a-t-il été torturé puis assassiné ?

34. Natasha Lyonne

Interview. Natasha Lyonne tente un pas de côté en tant que réalisatrice d’un court métrage pour la marque Kenzo. Tout sauf un hasard puisqu’avant de devenir Nicky Nichols dans Orange Is the New Black – Lyonne a eu son flirt de jeunesse avec le monde de la mode. Ce qui ne l’a pas empêchée ensuite de papillonner entre Woody Allen et les teen movies à la American Pie. L’une des comédiennes les plus hors cadres d’Hollywood se raconte.

NEW-YORK STORIES

36. Safdie Brothers
Interview. D’emblée, Joshua et Benny Safdie préfèrent être clairs : leur inspiration vient avant tout du réel, pas des films. Et pourtant, difficile pour eux de nier leur amour pour Lumet, leur proximité avec Scorsese et leur filiation avec Ferrara. Impossible de dire que tout ça n’a pas eu d’impact sur le frénétique et fiévreux Good Time. Les voilà donc qui déroulent tranquillement sur quelques films de leurs vies. Entre classiques des années 1970, documentaires de Jon Alpert et épisodes fantasques de la série Cops. Balade cinéphile dans le New York des frères Safdie.

44. De Niro, roi de New York

Reportage. Il y a moins de trente ans le quartier de Tribeca et ses paisibles immeubles en briques rouges ne jouissait d’aucun crédit comparé aux plus sauvages et plus mythiques Lower East Side ou Little Italy. Facile dès lors pour un Robert De Niro de plus en plus pépère et ses associés d’y tenter un coup de gentrification en y installant un festival annuel. Dès lors, les prix de l’immobilier s’emballent et les restaurants à concept se multiplient. Sans que cela fasse ciller le dernier nabab De Niro, les doigts de pied en éventail.

48. King of New-York

Story. Au carrefour des années 80 et 90, le cinéaste Abel Ferrara a voulu réaliser son grand polar existentiel et urbain. Avec l’argent des voyous sans doute. Un tournage en forme de balade sauvage qui raconte en creux ce New York d’avant la gentrification.

54. Bleecker Street cinema

Légende. Situé en plein Greenwich Village à Manhattan, le Bleecker Street Cinema, salle mythique de la scène indé new-yorkaise, a révélé Jim Jarmusch ou Spike Lee. Aujourd’hui, il arrive encore à certains de passer devant ce petit immeuble sans savoir qu’il a été un sanctuaire cinéphile où sont passés Kerouac, Truffaut, Scorsese, Godard ou Patti Smith.

72. Elisabeth Moss

Portrait. Il y a eu la révélation en secrétaire qui monte les échelons d’une agence de pub très masculine dans Mad Men, puis la confirmation à travers la mini-série policière de Jane Campion Top of the Lake. Aujourd’hui, l’Américaine Elisabeth Moss coproduit et joue le premier rôle dans la série de l’année The Handmaid’s Tale et apparaît aussi dans la Palme d’or The Square. Mais qui est vraiment celle que certains qualifient de « Meryl Streep de la nouvelle génération » ?

80. Délices à la Turque

Reportage. Depuis le milieu des années 2000, les séries made in Turquie ont le vent en poupe. Élément incontournable du soft power turc, ces feuilletons sont devenus les ambassadeurs d’un pays qui se rêve en leader du monde musulman. Alors que la liberté d’expression ne cesse de reculer en Turquie, les séries télé servent aussi de caisse de résonance aux idées conservatrices du président Recep Tayyip Erdogan. Inquiétant ?

84. Elisabeth Olsen

Rencontre. À côté des deux sœurs Fanning, il y a les trois sœurs Olsen : Marie-Kate, Ashley et donc Elizabeth. Cette dernière est actuellement positionnée sur les starting blocks pour glaner le titre de possible icône du cinéma indé U.S. même si elle avoue être obsédée par les films d’action. Alors, « dur, dur, d’être une Olsen » ?

 

86. Richard Hell

Extra. Celui qu’on tient encore pour le plus grand influenceur de la scène punk underground des années 70 entretient depuis plus de quarante ans une passion pour le cinéma européen. À preuve, ses marottes pour l’œuvre de Jean-Luc Godard et de Robert Bresson.

Sommaire des revues

juillet

POSITIF 677 – 678 | Juillet – Août 2017

Dossier

LES FEMMES DANS LE CINÉMA AMÉRICAIN – DE L’ÂGE D’OR AUX SÉRIES TÉLÉVISÉES

Le compte-rendu complet de Cannes – 96 films

Critique et entretien du film Le Jour d’après de Hong Sang-soo

Critique et entretien du film Ava de Léa Mysius et Paul Guilhaume

Woody Allen, “Son carnet noir”, texte sur Mary Astor

Une réflexion sur Ida Lupino et Kinuyo Tanaka, deux sœurs de cinéma

Un retour sur le film L’ombre d’un doute d’ Alfred Hitchcock

 

Couv-les cahiers juillert

Juillet-Aout 2017 N°735

Éditorial

Non existant par Stéphane Delorme
Événement
Twin Peaks, saison 3

Time and Time Again par Stéphane Delorme
Les Enfants par Pacôme Thiellement
Faire une série par Cyril Béghin
Postures par Jean-Philippe Tessé
Le spectre de la sénilité par Jean-Sébastien Chauvin
The Alphabet Au-delà – Boîte – Bris – Carrosserie – Couché – Couleurs – Couples – Déviation – Drogue – Électricité – Fifties – Galerie – Holy Motors – Hulot – Interrogatoire – Jeu vidéo – Larmes – Rideau – Station – Suie – Têtes – Vomi
Résumés Épisodes 1-8
Cahier critique

Gabriel et la montagne de Fellipe Barbosa – par Ariel Schweitzer
Les traces de Gabriel entretien avec Fellipe Barbosa – par Joachim Lepastier & Ariel Schweitzer
Une femme douce de Sergei Loznitsa – par Cyril Béghin
Office de Johnnie To – par Jean-Sébastien Chauvin
Petit paysan de Hubert Charuel – par Laura Tuillier

Notes sur d’autres films Avant la fin de l’été (Maryam Goormaghtigh) – Entre deux rives (Kim Ki-duk) – Les Filles d’avril (Michel Franco) – Les Hommes du feu (Pierre Jolivet) – Le Caire confidentiel (Tarik Saleh) – Love Hunters (Ben Young) – Lumières d’été (Jean-Gabriel Périot) – On the Milky Road (Emir Kusturica) – Out (György Kristóf) – La Planète des singes : Suprématie (Matt Reeves) – La Région sauvage (Amat Escalante) – Sans pitié (Byun Sung-hyun) – Song to Song (Terrence Malick) – Une femme fantastique (Sebastián Lelio) – Une vie violente (Thierry de Peretti)
Journal

Exploitation Les cinémas parisiens abattent leur carte
Salle L’expérience Écran voisin
Entretien Steve De Jarnatt, miraculé
Reprise Au gré du courant & Nuages épars : Naruse, mélo d’été
CD Async de Ryuichi Sakamoto : Pour Tarkovski
DVD La Planète sauvage de René Laloux : Sublime planète
DVD Coffret documentaires de Sergueï Loznitsa / Tuez Charley Varrick ! de Don Siegel
Livres Proust au temps du cinématographe : un écrivain face aux médias (Revue d’études proustiennes / Continental Films, l’incroyable Hollywood nazie de Jean-Louis Ivani.
Festival 8 Super 8 à La Corogne
Festival Les promesses de Filmadrid
Festival Surgissements à Pantin
Cinéma en plein air L’agenda de l’été
Disparitions Roger Moore, John G. Avildsen, Anita Pallenberg
Réplique

Poétique du grain de beauté par Stéphane Delorme
Cinéma retrouvé
Andreï Tarkovski

L’harmonie vue du chaos par Florent Guézengar
Vittorio Cottafavi

Genre idéal par Emiliano Morreale
Cottafavi épique par Vincent Malausa
Les Rolling Stones

Les Stones 24 fois par seconde par Nicolas Stanzick
Entretien
Jacques Rozier

Un été 63 entretien avec Jacques Rozier – par Joachim Lepastier

 

couv juilletsofilm

Sofilm N°52

SPECIAL POLITIQUE ET CINEMA

18. Pablo Iglesias

Extra. Avant d’incarner le renouveau de la gauche européenne avec son parti Podemos, Pablo Iglesias a patronné des ouvrages dans lesquels Game of Thrones est traité comme espace de théorie du pouvoir, et donné des cours d’analyse politique du cinéma à l’université. « Grâce au cinéma on peut expliquer des concepts très complexes »

22. Saddam, le film

Story. Pendant son règne sur l’Irak, Saddam Hussein a toujours nourri un amour particulier pour la télévision et le cinéma, jusqu’à faire des films sur sa propre personne. Tout sauf une mince affaire, comme le rejouent ceux qui connaissent cette histoire de mégalomanie et de violence.

26. Le jour où… Khadafi a voulu faire sa Liste de Schindler

Story. Mais pourquoi diable Mouammar Khadafi a-t-il offert un budget illimité à un film finalement inachevé intitulé Dhulm : Years of Torment ? Réponse : pour mettre un peu de pression sur l’Italie et sa dette coloniale.

28. Norodom, roi du Cambodge et cinéaste

Story. Le roi du Cambodge Norodom Sihanouk a tout fait. Même survivre à l’un des plus tragiques génocides de l’Histoire. Mais dans le fond, la seule chose que voulait vraiment faire ce roi au destin shakespearien, c’était du cinéma.

32. Berlusconi, le Parrain

Enquête. C’est l’histoire d’un champion. Et comme dans n’importe quelle histoire de champion, toutes les victoires ne font pas l’unanimité. Quand l’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi se met à envisager le cinéma comme un nouveau territoire à annexer, certaines dents grincent en Italie. Car le Cavaliere ne connaît qu’une loi : celle du profit rapide, mais aussi du rapport de force subtil avec ceux qui voudraient contester sa mainmise . On peut raconter l’histoire de l’Italie à travers celle de Berlusconi et du cinéma.

46. Filmer la politique, un sacerdoce ?

Table ronde. Entre coups de pression de l’Elysée, hordes de communicants et messes basses de nos dirigeants, six réalisateurs de documentaires et de fictions politiques reviennent autour d’une table sur ce genre à part qu’est le film politique. Garantie sans langue de bois.

46. Filmer un débat de l’entre-deux-tours ?

Décryptage. Avec les récentes présidentielles françaises, l’art du débat politique à la télé a-t-il basculé dans une nouvelle ère ? Le critique Hervé Aubron et le cinéaste Pierre Léon décryptent les enjeux de la mise en scène politique en 2017.

48. Patrick Leahy, sénateur « Batman »

Portrait.Si chaque nouveau film Marvel réserve une apparition furtive au scénariste Stan Lee, l’écurie DC a aussi son amateur de caméos : Patrick Leahy, sénateur de l’Etat du Vermont et fan obsessionnel de Batman, apparu dans presque tous les films du super-héros depuis Batman Forever. Entre rencontres secrètes avec Fidel Castro, attaque à l’anthrax et tête-à-tête avec le Joker, la vie hors du commun de celui qui se fera surnommer le Top Cop n’a pas grand-chose à envier à celle de Bruce Wayne.