Archives pour la catégorie Autres

Hommage à Janine Bertrand

La vie militante ne connaît pas de fin.

La disparition de notre très chère amie Janine Bertrand ne fera pas vaciller l’engagement de chacun des ciné-clubs membres d’Inter Film, c’est ce qu’elle a réussi à transmettre, et c’est là le réconfort que ses amis trouveront en voyant se poursuivre cette volonté de partage et de découverte des cinématographies.

Certains d’entre nous ont connu Janine de longue date et personnellement. D’autres l’ont connu lors de ses nombreuses participations à nos rencontres. Elle se caractérisait par son opiniâtreté, et était admirée même pour cela.

Cet hommage ne sera pas quantitatif et ne procédera pas de la longue énumération de toutes ses actions. Les plus anciens chez nous, qui ont agi avec elle, n’ont pas le cœur à retracer ces combats pour l’instant. Ce qu’ils veulent, et ce que nous voulons tous dire ici aujourd’hui, c’est la valeur d’une vie militante, qui ne s’arrête pas avec la mort.

Il est important de voir qu’un parcours comme le sien est encore une référence pour le monde cinématographique. En témoignent l’hommage du CNC, l’article du Monde, et l’hommage rendu par Président de la Fédération des Cinémas Français, Richard Patry, lors des Etats Généraux de cinémas itinérants. Bien d’autres hommages lui sont rendus par tous les cinéphiles, professionnels comme spectateurs.

Nul doute que son mari Guy et son fils Fabrice, compagnons fidèles de son action, poursuivrons sa tâche de maintien de l’esprit ciné-club auquel le monde du cinéma doit tant.

Janine Bertrand est décédée le 18 octobre dernier.

Photo : archives familiales

FESTIVAL DES 3 CONTINENTS 2021 : PALMARES 2021

Nous actualisons l’article avec le PALMARES 2021 dont vous trouverez tous les détails sur le site du Festival :
https://www.3continents.com/fr/actu/palmares-2021/

————————————————————————————–

Bientôt l’ouverture de la 43ème édition du Festival
Découvrez la présentation et le détail de la programmation sur le site : https://www.3continents.com/fr/

Cette 43e édition se tiendra du 19 au 28 novembre 2021 à Nantes et dans les salles de Loire-Atlantique (Ancenis, Clisson, Héric, Saint-Herblain et Saint-Nazaire). Cinq séances en ligne sont également proposées dans toute la France.

Compétition internationale, séances spéciales, rétrospectives, hommages ou programmes thématiques, le festival ouvre largement son regard sur les cinématographies d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine dont il a été un des grands découvreurs.

Pendant dix jours et deux weekends :
° une Sélection officielle de films récents,
° un hommage au grand studio japonais Shochiku à l’occasion de son centenaire,
° la célébration sur les écrans des 20 ans de Produire au Sud,
° l’atelier de coproduction internationale des 3 Continents,
° le programme Une place sur Terre,
° les 70 ans des Cahiers du Cinéma,
° des films destinés au jeune public.

Cinécylo : un concept original !

Comme nous l’avons déjà évoqué  Territoires et Cinéma s’est engagé dans une démarche ciblant les communes  dépourvues d’une salle de cinéma en leur apportant conseils et préconisations.
Et bien que Cinécylo ne remplace pas une salle, ne permette pas de projeter des longs métrages, nous aimons vous faire part de cette aventure qui mérite d’être soutenue.

Il s’agit d’un concept unique et innovant alliant aventure, diffusion culturelle et sensibilisation environnementale.
Sa pièce maîtresse est une station de diffusion vidéo mobile, écologique et électriquement autonome. Elle fonctionne à l’énergie humaine (générateur à pédales) et peut se déployer n’importe où. 
C’est suite à  l’aventure pilote du Cinécyclo Tour du Sénégal 2015–2016 (plus de 3 000 km parcourus, 101 projections, 1 2000 spectateurs et 12 partenaires locaux) que  Cinécyclo s’est engagé sur le long terme avec le développement de différents pôles : Aventure internationale, Énergie et innovation, Solidarité internationale et Sensibilisation et transmission.

Son dispositif permet d’organiser des séances cinéma intégralement alimentées par l’énergie fournie par le·la cycliste. Il peut se déployer n’importe où, et chaque spectateur·rice est invité·e à pédaler durant la séance pour produire l’énergie nécessaire à la projection. Ludiques et participatives, nos projections permettent d’impliquer le public pendant un moment de partage et de convivialité.
Cinécyclo recréé ainsi la magie d’une séance de cinéma traditionnelle, non plus en salle mais dans des lieux et des contextes de projection uniques, bucoliques et souvent isolés.

Cinécyclo est une association culturelle à but non lucratif et de solidarité internationale basée en Côte d’Or à Dijon (France). Sa principale mission est de promouvoir et de faciliter la diffusion de matériel vidéo et sonore dans des endroits isolés ou dépourvus d’équipement à travers le monde.

Découvrez leur site

Découvrez leur page Facebook

Le CNC annonce la création du fonds « jeunes cinéphiles »

Dominique Boutonnat, président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a annoncé le 5 juillet, lors de l’Assemblée générale de l’AFCAE à Cannes, la création d’un fonds exceptionnel destiné aux salles de cinéma afin de financer des actions ambitieuses et régulières, dont l’objectif sera de développer la cinéphilie chez le public jeune de 15 à 25 ans et de l’accompagner dans la découverte de nouvelles œuvres.

Présentation du dispositif
Le nouveau dispositif prendra la forme d’une subvention à tous les cinémas s’engageant dans un programme d’actions hors temps scolaire d’animation, de communication, d’éducation et de programmation, destinées au public âgé de 15 à 25 ans, et s’appuyant sur une programmation de films principalement, mais non exclusivement, recommandés art et essai.

Il sera mis en place dès cet été, avec la possibilité d’entrer dans le programme jusqu’à fin octobre. Le fonctionnement sera identique au classement art et essai : récompenser dans un an, à l’automne 2022, les actions menées durant les 12 mois précédents sur la base d’un cahier des charges défini préalablement.

Les conditions d’éligibilité seront les suivantes :

  • adhérer au Pass Culture et référencer les actions menées à destination des 15-25 ans sur le Pass Culture ;
  • organiser au moins trois actions ou activités par mois à destination du public jeune (sauf exception liée à la spécificité de certains cinémas, notamment les plus petits) ;
  • aller chercher les jeunes là où ils sont : en ligne et sur les réseaux sociaux. Il sera donc incontournable, pour bénéficier de cette aide, de mettre en place une stratégie de communication sur les réseaux sociaux et sur internet au bénéfice de ces différentes activités.

Elle récompensera la diversité des actions, leur ambition, leur articulation avec les dispositifs scolaires et hors temps scolaire existants

L’aide sera forfaitaire et son montant sur la base d’un barème comprenant plusieurs niveaux selon l’ambition et l’intérêt des actions menées au regard de la taille du cinéma et de la taille de son agglomération, le niveau supérieur venant notamment récompenser l’ambition de la stratégie de communication digitale et la diversité et l’efficacité des actions menées

Afin qu’elle soit réellement incitative, le CNC prévoit un niveau plancher de 8 000 € par cinéma.

source : site du CNC

Strasbourg : l’Odyssée, classé parmi les plus beaux cinémas du monde



L’Odyssée à Strasbourg a été classé 29e plus belle salle de cinéma du monde par le magazine anglais Time Out. Une jolie distinction pour cet établissement culturel qui fête cette année ses 108 ans.  
D’immenses rideaux pourpres, des dorures, des moulures et des murs d’un bleu délicat, l’Odyssée est un véritable joyau. Construite sur le modèle du théâtre italien, cette salle décroche la 29e place sur 50 dans le classement des plus beaux cinémas du monde publié par le célèbre magazine culturel britannique Time Out.

« C’est une des six plus anciennes salles de cinéma du monde toujours en activité dans son cadre d’origine. Elle a été construite en 1913 et la première séance a eu lieu le 3 janvier 1914. »  Pour Faruk Gunaltay, le directeur-programmateur de la salle, l’Odyssée n’a aucun secret. Il connaît parfaitement l’histoire de ce lieu qui n’a pas toujours porté ce nom.

La suite de cet article sur le site Franceinfo:

deces de vanik berberian

Par le communiqué de l’AMRF nous apprenons le décès de son ancien Président Vanik Berberian.

En octobre 2016, Territoires et Cinéma et de nombreux partenaires associatifs,  ainsi que la FNCC, avions co-organisé avec l’AMRF  une rencontre  « Cinéma rural, culture en territoires, de nouveaux scenarios ». Nous nous étions rendus à Trévoux à l’invitation de Marie-Jeanne Beguet élue du territoire et membre du Bureau de l’AMRF.

Vanik était présent et savait défendre la cause culturelle pour le milieu rural. Nous le croisions également en Avignon où ses interventions savaient provoquer les prises de conscience.

Rappelons ici que Gargilesse-Dampierre, son village, avait été en 2014 le décor de l’excellent film « Maestro » de Léa Fazer, unanimement salué par la critique.

Nous nous associons pleinement à l’hommage qui lui est rendu. Vanik Berberian était effectivement une personnalité attachante. C’était également un défenseur inlassable des citoyens ruraux.

Sur la photo, prise lors du colloque, Vanik Berberian au centre

L’art n’est pas un bonus

L’art n’est pas un bonus ! Maintenez l’enseignement artistique au lycée. Tribune initiée par des enseignant-e-s de Cinéma et soutenue par des professionnels, des parents d’élèves et des anciens élèves.
De Jacques Audiard à Cédric Klapisch, près de 300 personnalités du cinéma et de la culture, enseignants et parents d’élèves dénoncent la politique budgétaire restrictive qui risque de faire disparaître les enseignements optionnels artistiques. (tribune adressée à Madame la Ministre de la Culture et à Monsieur le Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.)
Lire cette tribune parue sur le site du journal Libération le 15/02/21

Vous aussi soutenez cette tribune et signez la
sur le site change.org

École et cinéma et Collège au cinéma : bilan 2019/2020

Passeurs d’images, qui coordonne depuis fin 2019 les dispositifs nationaux École et Collège au cinéma, vient d’en publier le bilan détaillé pour l’année scolaire 2019/202.
Si la crise sanitaire a eu un impact dès la fin du 2e trimestre sur les séances et le nombre d’entrées (1 482 692 pour École et 689 099 pour Collège, soit des baisses respectives de 38% et 37,8 %), d’autres données sont en hausse. Les dispositifs ont en effet concerné 13 586 écoles (+15,4 %) et 1 071 017 d’élèves (+ 6,5 %) et 3 558 collèges (+2,8 %) pour 462 430 collégiens (+3,8 %). Le nombre de cinémas pour École (1 380, dans 98 départements) est à peu près stable, tandis que Collège, qui a gagné trois départements (pour 98 territoires au total) est présent dans 1 295 établissements, soit +6,7 %.
(source Boxoffice pro)

Cliquer sur l’image pour lire le bilan

Questionnaire Janvier 2021 au réseau de Territoires et CinémA

Chères Amies, chers Amis,

Alors que s’achève une année terrible pour le cinéma, il est évidemment difficile de présenter les formules classiques en période de vœux à tous les cinéphiles, élus, exploitants, responsables associatifs et responsables des services des Collectivités Territoriales.

Pour nous en tenir à l’exploitation, on constate que toutes les salles ont été fermées durant 162 jours, mais il faut souligner aussi que durant les périodes d’ouverture un certain nombre de salles ont eu une activité réduite.

Par ailleurs il faut rappeler que janvier et février 2020, période de pleine ouverture, avaient connu une baisse de 20 % de la fréquentation par rapport aux mois de janvier et février 2019.

Tout cela conduit à un résultat de 65,1 millions d’entrées en 2020 contre 213,7 millions en 2019. Certes les conditions d’exploitation ayant été sans commune mesure avec les années précédentes, toute comparaison est très aléatoire.

Pour s’en tenir au seul domaine des équipements culturels, des bilans comparables existent aussi pour les théâtres, les musées, les salles de concert, ainsi que les discothèques.

Le retour à la normale sera sans conteste difficile. Pour être mieux présent dans cette action nous avons décidé de revoir notre organisation dont les modes sont à repenser afin de la rendre mieux à même de faire face à la situation créée par les confinements successifs, et aux conséquences qu’ils ne manqueront pas d’avoir dans l’avenir.

C’est à cette fin que vous trouverez un questionnaire qui nous permettra de mieux connaître votre situation avec cette longue période d’arrêt de vos activités sur décision des Pouvoirs Publics.

Merci de votre réponse, en espérant une année 2021 moins confinée que 2020, recevez malgré un avenir incertain tous nos meilleurs voeux.

ACID – Nouveau Conseil d’Administration

Heureusement dans cette triste période les différentes organisations poursuivent leur vie démocratique. L’ACID a informé de la nouvelle composition de ses instances :
https://www.lacid.org/fr/l-association/ca-bureau

A noter aussi : les inscriptions des films pour l’ACID Cannes 2021 sont ouvertes jusqu’au 18 mars. Les conditions sur le site :
https://www.lacid.org/fr/soumettre-un-film/soumettre-un-film-pour-cannes

ACID 2021

MEMBRES DU BUREAU

Hélène MILANO, Co-présidente
Idir SERGHINE, Co-président
Clément SCHNEIDER, Co-président
Laure VERMEERSCH, Trésorière
Aurélia BARBET, Secrétaire

ADMINISTRATEURS

Olivier BABINET
Stéphane BATUT
Delphine DELOGET
Diego GOVERNATORI
Nora MARTIROSYAN
Naruna KAPLAN DE MACEDO
Ombline LEY
Vladimir PERIŠIĆ
Jean-Robert VIALLET