Tous les articles par Territoires et Cinéma

PALMARES DU FESTIVAL DES 3 CONTINENTS

Retrouvez la vidéo sur le site du festival https://www.3continents.com/fr/

Edition 2020 : 14 séances, plus de 10 000 spectateurs !

« Confinés mais déterminés » publiait l’équipe du festival le 30 octobre dernier, la détermination a été visiblement partagée par le public, ce qui est rassurant pour l’avenir et la bonne santé de la cinéphilie !  

RÉOUVERTURE DES SALLES EN DÉCEMBRE ?

Film Français toujours : l’article « Vers une réouverture des cinémas mi-décembre ? » est disponible pour les abonnés sur le site du journal http://www.lefilmfrancais.com/

Dans son article Kevin Bertrand informe que les « Pouvoirs publics travailleraient (…) plus spécifiquement sur une réouverture des salles le mois prochain. ». Le journal précise « qu’aucune décision n’ait à ce jour été prise » mais que certains membres de la profession ont indiqué que les dates des 09 ou 16 décembre seraient envisagées.

Croisons les doigts !

Vers une réouverture des salles ?

Le Film Français annonce que la « La FNCF entame des consultations en vue de la réouverture des salles ».

Les abonnés du Film Français pourront retrouver l’article de Kevin Bertrand sur le site du journal http://www.lefilmfrancais.com/

Dans un contexte où l’on n’a pas de visibilité quant à cette réouverture, la Fédération s’est adressée à ses adhérents les avertissant de ses consultations pour recueillir les avis des Pouvoirs Publics, des distributeurs-éditeurs et des instances de la Fédération.

Espérons que ce travail amène à des bonnes nouvelles.

Réaction de la FNCF à la suite de l’annonce du couvre-feu

La Fédération a publié un communiqué intitulé « Couvre-feu : une décision aux conséquences extrêmement graves pour la filière cinéma ». Vous pourrez le lire ci-après ou le retrouver sur le site http://www.fncf.org – rubrique Communiqué de presse

* photo issue du site de la FNCF

« Paris, le 15 octobre 2020

Couvre-feu : une décision aux conséquences extrêmement graves pour la filière cinéma

Les salles de cinéma ont appris hier les modalités d’instauration du couvre-feu dans les zones concernées. En empêchant l’organisation des séances du soir, ce dispositif va fragiliser terriblement l’activité des cinémas de la plupart des grandes villes de France.

En effet, avec une fréquentation déjà réduite de 50 à 70% depuis de nombreux mois, les cinémas vont devoir se passer de ces séances qui représentent plus de la moitié de leur public.

De plus, par effet domino, les salles de cinéma craignent que de nombreux films soient déprogrammés, ne pouvant supporter une telle réduction de leur marché potentiel.

Les salles des zones non concernées par le couvre-feu pourraient alors en subir aussi les conséquences en ayant encore moins de films à proposer, et tout particulièrement les films les plus attendus.

Il s’agirait alors d’un immense gâchis car, depuis leur réouverture, grâce à un guide sanitaire appliqué strictement garantissant la santé des spectateurs, ceux-ci se sont mobilisés pour venir voir les films à l’affiche. Les distributeurs et éditeurs de films français ont proposé de nombreuses œuvres, malgré l’absence de films grand public américains. L’annonce des modalités du couvre-feu risque cependant de mettre un coup d’arrêt à cette dynamique.

De plus, le plan de relance annoncé par la Ministre de la Culture va malheureusement se transformer en plan d’urgence pour éviter que les cinémas ne ferment cette fois définitivement.

Les salles de cinéma en appellent aux distributeurs et éditeurs pour maintenir les films à l’affiche et en proposer de nouveaux. Elles demandent aux pouvoirs publics de permettre aux spectateurs de rentrer chez eux après la séance au-delà de 21h00, les salles pouvant ainsi assurer une exposition suffisante des films.

Les salles de cinéma ont montré qu’elles appliquaient leur guide sanitaire, l’un des plus stricts, pour garantir des conditions sanitaires optimales pour leurs spectateurs afin de les accueillir pour la plus belle des expériences cinématographiques. »

« Cinquante ans de pratiques culturelles en France », dernière étude du Ministère de la Culture

50 ans pratiques culturelles

« CINQUANTE ANS DE PRATIQUES CULTURELLES EN FRANCE »
Ministère de la Culture
Philippe Lombardo et Loup Wolff

Télécharger l’étude sur Culture.gouv en suivant ce  LIEN

Le site vous permet également l’accès complet aux données

L’étude est parue ce vendredi 10.07.2020. Il s’agit de la 6ème édition sur la période 1973-2018.

A signaler : « sixième édition, dont le terrain s’est déroulé de février 2018 à mars 2019. Cette nouvelle édition bénéficie de moyens étendus : un doublement de la taille d’échantillon, qui est passé entre 2008 et 2018 de 5 000 à 9 200 répondants pour la France métropolitaine. »

Nous ne l’avons pas encore consultée dans le détail bien sûr, mais ne doutons pas que cela nous donnera l’occasion de revenir sur des aspects précis au cours de nos échanges et de nos publications.

SOMMAIRES DES REVUES

POSITIF JA 2020

POSITIF
juillet – août 2020

Site de la revue

  • Blake Edwards & Co
  • Critique du film La Femme des steppes, le flic et l’œuf de Wang Quan’an et entretien avec le réalisateur
  • Hollywood classique et moderne : En attendant Denis Villeneuve, Christopher Nolan et Wes Anderson
  • Hollywood classique et moderne : Le portfolio de Nicolas Guérin
  • L’Actualité des séries : Le Bureau des légendes et The Crown
  • Une réflexion sur trois films d’astronautes
  • Un hommage à Michel Piccoli, Jean-Loup Dabadie et Shirley KnightRetrouvez plus de détails sur les pages du site de POSITIF :
  •  Accéder au sommaire détaillé
  • Lire l’éditorial de Michel Ciment

SOFILM JA 2020

SOFILM
N°80 – Rap & Cinéma

Site de la revue

  • 16. Roc-A-Fella
    Quand Jay-Z faisait son cinéma
  • 20. Le moment rap des stars
    Le « moment rap” des stars
  • 24. 8 Mile
    Comment le film culte d’Eminem a changé le monde du rap français
  • 28. Bodied
    Le nouveau game des battles
  • 30. Akhenaton
    Interview Netflix & Chill
  • 36. 2Pac
    Pourquoi il était un acteur-né
  • 40. Table ronde : C’est quoi un « film rap” ?
    Ft. Disiz, MC Jean Gab’1, Sameer Ahmad, Soso Maness, Isha
  • 48. Rohff
    « On imitait Van Damme »
  • 52. Le Prince de Bel-Air
    Quand Will Smith ambiançait la sitcom U.S.
  • 58. Michel Gondry
    Kanye West, Mos Def & moi
  • 62. Top of the Rap
    Les 20 meilleurs clips de l’histoire
  • 68. Le Dutch angle
    Le plan le plus hip-hop
  • 70. Laisse tourner ton fils
    Les rappeurs se mettent à l’amat’
  • 74. Kanye West
    Le cinéma est mort, vive Kanye
  • 76. The Streets
    « Je n’avais jamais entendu parler de Mike Leigh et Ken Loach »
  • 80. Le Lyonnais
    Quand la dream team du rap français piratait Antenne 2
  • 84. Baz Luhrmann
    « Jay-Z et Nas racontent des histoires vraies »
  • 88. Belly
    L’histoire secrète du naufrage culte de Hype Williams

CAHIERS JA 2020

LES CAHIERS DU CINEMA
juillet – août 2020

Site de la revue

  • Éditorial
    Ce temps qui nous a manqué par Marcos Uzal
  • Événement :
    Rohmer à la page
    Le maître du «suspens» : D’Hitchcock en Rohmer par Marcos Uzal
    Un conteur modèle et moderne par Philippe Fauvel
    Au pont des Arts par Antoine de Baecque
    Noces de marbre, cristaux de sel par Charlotte Garson
    La nuit transfigurée par Pierre Léon
    Entendu de l’intérieur entretien avec Pascal Dusapin
    Le désir du roman par Emmanuelle Pireyre
    Les Petites Filles modèles : Chutes et chuchotements par Véronique Manniez-Rivette
  • Film du mois :
    Le Sel des larmes de Philippe Garrel
    Ce pays en noir et blanc par Charlotte Garson
    Traversées par le présent entretien avec Oulaya Amamra, Louise Chevillotte et Souheila Yacoub
  • Cahier critique :
    Malmkrog de Cristi Puiu
    Accepter le mystère entretien avec Cristi Puiu
    Eva en août de Jonás Trueba
    Une famille à soi entretien avec Jonás Trueba
    Hotel by the River de Hong Sangsoo
    Light of My Life de Casey Affleck
    Madre de Rodrigo Sorogoyen
    Dawson City de Bill Morrison
    The Climb de Michael Angelo Covino
    Notes sur d’autres films
  • Journal :
    Tournages Les jours d’après
    Inédits Brisseau à vif, déjà !
    Henri Fairbanks, une retrouvaille
    Animation Couleurs de Bombay
    Billet Autant en emporte le vent, au service de la cause
    Rencontre Cinéma confiné : un oxymore ?
    Plateforme Mubi s’agrandit
    Scène Ouverture d’Opéra
    Festival Annecy
    Correspondance Lettre du Brésil
    Nouvelles du monde
    Disparitions
  • Répliques :
    Des caméras aux mains de la police par Fernando Ganzo et Alice Leroy
    Minneapolis, parabole par Raphaël Nieuwjaer
  • Entretien :
    David Cronenberg
    Pas rangé des voitures par Marcos Uzal
  • Hommage :
    Michel Piccoli
    Piccoli l’inconnaissable par Mathieu Macheret
    Muet, invisible par Jérôme Momcilovic
    Piccoli, côté pile par Marcos Uzal
  • Séries :
    Mrs. America par Camille Nevers
    Space Force par Raphaël Nieuwjaer
    The Midnight Gospel par Fernando Ganzo
  • Court métrage
    Pour Elsa de Carmen Leroi
  • Reprises :
    Pluie Noire de Shôhei Imamura
    Les Révoltés de l’an 2000 de Narciso Ibáñez Serrador
  • DVD :
    Équation à un inconnu de Dietrich de Velsa
    La Roue d’Abel Gance
    Paysannes de Gérard Guérin
    Vij ou le Diable de Konstantin Ershov et Georgi Kropachev
  • Livres :
    Fantaisies de John Ford collectif
    Pratiques d’une utopie, utopies de la pratique collectif
    Mireille Balin de Loïc Gautelier et Danielle Darrieux ou la traversée d’un siècle collectif
  • Au travail :
    Françoise Etchegaray
    Mille et un métiers par Charlotte Garson

Et après : la parité !

« Au moment où les tournages reprennent, où les salles rouvrent, la mise en place de ces mesures est un signal fort. Le cinéma et l’audiovisuel ont une responsabilité particulière, il est important que nos secteurs ouvrent le chemin de la lutte contre les violences faites aux femmes. »
Dominique Boutonnat
Président du CNC

Le CNC annonce la mise en place des mesures actées lors des 2ème Assises de la parité et de l’égalité :
« Au nombre de ces mesures, figurait le conditionnement du bénéfice des aides du CNC au respect, par les entreprises qui les demandent, d’obligations précises en la matière, parmi lesquelles le suivi par leurs représentants légaux de formations adaptées à cet enjeu essentiel. »

Des partenariats avec l’AVFT (Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail, le groupe Audiens (groupe de protection sociale du monde de la culture), la FESAC (Fédération des employeurs du spectacle vivant, de la musique, de l’audiovisuel et du cinéma) vont permettre dès le mois d’octobre de rendre les choses opérationnelles.

Territoires et Cinéma salue l’action du CNC, dans un secteur où une réelle égalité femme/homme, tant au plan professionnel que privé est encore loin d’être réalisée. L’engagement de l’organisme de référence ne peut que participer à renforcer la vigilance de chacun.e sur ces sujets.

Tous les détails et numéros utiles sur le site du CNC, lien ICI
______________________________________________________________
RESSOURCES

Pour appeler la cellule d’écoute : 01 87 20 30 90
Pour prendre rendez-vous pour une consultation médicale :
Par Doctolib sur le site du Pôle santé Bergère : www.pole-sante-bergere.org
Par téléphone au 0 173 173 173

 

 

FEMA 2020 – Festival La Rochelle Cinéma

Le Festival de cinéma de La Rochelle
vient d’informer des détails de son édition 2020.

Cette année le partenariat avec LA CINETEK permettra la tenue en ligne de la 48ème édition.

Cependant, des partenariats avec les cinémas vont permettre différentes initiatives en salle, telles que des avant-premières et un hommage à Michel Piccoli.

La traditionnelle Nuit blanche se tiendra, en partenariat avec L’Agence du court métrage, et sera consacrée au cinéma de genre, car le thème de cette année sera HORREUR ET FRISSONS !

1f631

Vous trouverez ICI le lien vers le site du Festival.

Bon(s) visionnage(s) !