Archives pour la catégorie Sommaire des revues

SOMMAIRE DES REVUES

 

POSITIF 683 | Janvier 2018

JANV 18 POSIT

Dossier

HONG SANG-SOO, LE REEL INSAISISSABLE

Critique et entretien du film Wonder Wheel de Woody Allen

Critique et entretien du film 3 Billboards, les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh

Critique et entretien du film La Douleur d’Emmanuel Finkiel

Wong Kar-wai
par Bertrand Tavernier et Olivier Assayas.

Une réflexion autour de La Guerre des boutons d’Yves Robert.

Hommages à Danielle Darrieux.

Un retour sur le cinéma de Max Ophuls et sur cinq films de Carl Theodor Dreyer

 

Janvier 2018

  LES CAHIERS DU CINEMA n°740

Couv-740 JANV 18 CAHIER DU CINEMA

Éditorial

Films et séries par Stéphane Delorme

Top Ten 2017 des lecteurs
Textes de lecteurs
Événement
Les films les plus attendus de 2018

The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan
High Life de Claire Denis
Amanda de Mikhaël Hers
Coin-Coin et les z’inhumains de Bruno Dumont
Ash is Purest White de Jia Zhang-ke
Au Poste ! de Quentin Dupieux
The House That Jack Built de Lars von Trier
L’Île aux chiens de Wes Anderson
Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez
Paul Sanchez est revenu ! de Patricia Mazuy
Long Day’s Journey into Night de Bi Gan
Jessica Forever de Jonathan Vinel & Caroline Poggi
Season of the Devil de Lav Diaz
Synonymes de Nadav Lapid
Sophia Antipolis de Virgil Vernier
Le Bel Été de Guillaume Brac
Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico
Les autres films et séries de 2018
Le deuxième continent (bientôt sur petits écrans)
Cahier critique

Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo – par Joachim Lepastier
The Last Family de Jan P. Matuszynski – par Ariel Schweitzer
Les masques de l’artiste entretien avec Jan P. Matuszynski – par Jean-Philippe Tessé
Cœurs purs de Roberto De Paolis – par Vincent Malausa
Fireworks de Nobuyuki Takeuchi – par Stéphane du Mesnildot
Les Films de l’été d’Emmanuel Marre et Claude Schmitz – par Camille Bui
Peut-on être et avoir l’été ? entretien avec Emmanuel Marre et Claude Schmitz – par Joachim Lepastier
Star Wars – Les Derniers Jedi de Rian Johnson – par Vincent Malausa

Notes sur d’autres films 3 Billboards : les panneaux de la vengeance (Martin McDonagh) – Belinda (Marie Dumora) – La Douleur (Emmanuel Finkiel) – Downsizing (Alexander Payne) – Le Grand Jeu (Aaron Sorkin) – Les Heures sombres (Joe Wright) – In The Fade (Fatih Akin) – Last Flag Flying (Richard Linklater) – El Presidente (Santiago Mitre) – Que le diable nous emporte (Jean-Claude Brisseau) – Taste of Cement (Ziad Kalhtoum) – Tharlo, le berger tibétain (Pema Tseden) – Vers la lumière (Naomi Kawase)
Journal

Exploitation Top Ten et box-office : les jeux dans le désordre
Exploitation Sans faute pour Sans adieu
Métier Coup de froid chez les projectionnistes
Rencontre La production sonore de Ricardo Steinberg
Internet Youtube, le continent inconnu
Série Mindhunter, science amusante
Série BoJack Horseman, la chute du cheval
Rétrospective Les mille peaux de Shin Sang-ok
Livres Samuel Fuller, violent humaniste
DVD Trois films de Philippe Garrel / Trilogie de la cabane d’Eric Pauwels
Expérimental Festival des Cinémas Différents : Mémoire rèche
Expérimental Aux rendez-vous de l’argentique
Expérimental Semaine Asymétrique de Marseille : à brûle pour poing
Festival Thessalonique : littérature et cinéma balkanique
Festival Tokyo : jeunes auteurs et turbulents vétérans
Festival Ji.Lhava : les armes du peuple
Festival Nantes : la Chine à fleur de peau
News internationales
Disparitions Ulli Lommel, Alain Jessua, Johnny Hallyday, Matthieu Poirot-Delpech, Juan Luis Buñuel

Courrier

5 questions à Jean-Pierre Léaud
Cinéma retrouvé
Nobuhiko Obayashi

La folie Obayashi par Stéphane du Mesnildot
En souvenir de la guerre entretien avec Nobuhiko Obayashi – par Stéphane du Mesnildot
Télé retrouvée

Les cinéastes français et la télévision par Cyril Béghin
Entretien
Édith Scob

La fantastique entretien avec Édith Scob – par Nicolas Stanzick
BD

Misfits par Luz

 

jlg_14-150315_7

SOFILM 56 : JIM CARREY

18. Raymond Depardon

Hors Cadre. Douze jours. Voilà le temps après lequel toute personne hospitalisée contre sa volonté dans un hôpital psychiatrique passe devant un juge pour décider de la prolongation ou non de son séjour. Quand la loi rencontre la folie, parfois les deux se touchent plus que prévu. Rajoutons le cinéma dans l’équation et le résultat peut-être très troublant. Discussion avec Depardon, réalisateur du film, Marion Primevert, magistrate, et Nathalie Giloux, psychiatre.

22. Sean Baker

Entretien. Il tique un peu quand on le présente comme le cinéaste des « sans voix », mais il y a pourtant de ça. Qu’il filme à l’iPhone des travestis tchatcheurs (Tangerine) ou qu’il transforme en conte de fées l’errance d’une mère sans emploi et de sa fille domiciliées dans un motel crasseux (The Florida Project), Sean Baker a su saisir quelque chose de l’Amérique post-crise.

28. L’Usine de rien

Histoire orale. Au départ, une usine de la banlieue industrielle de Lisbonne vidée de ses machines. Des cols bleus décident de rester malgré tout. Que faire quand il n’y a plus rien à produire ? Les protagonistes de ce film singulier racontent les coulisses d’une histoire qui en dit plus sur le monde de l’entreprise que bien des discours.

34. Jim Carrey

Couverture. On l’a longtemps décrit comme un homme instable et hanté par des épisodes dépressifs. Obsédé par l’idée de devenir une superstar. Ces derniers temps, le Canadien aurait trouvé remède à ses angoisses dans une forme de spiritualité nébuleuse. Résultat : il y a quelques mois, Jim Carrey se lançait dans une longue tirade existentielle sur un tapis feutré de la Fashion Week new-yorkaise. Au cœur de la fameuse diatribe : l’idée qu’il n’existait pas. Sans rire.

46. The Kaufman Believers

Story. Le 16 mai 1984, Andy Kaufman mourait d’un cancer du poumon à la clinique Cedars-Sinai de L.A. Du moins officiellement. Trente-trois ans après la disparition du fameux performer, une communauté de fans, les « Andy Kaufman believers », refuse de croire à cette version-là. Plongée dans une théorie du complot digne d’un épisode de Twin Peaks.

60. Anna Karina

Interview. Icône de la Nouvelle Vague, muse et bien plus de Jean-Luc Godard à seulement 21 ans, actrice au centre d’une des plus grosses polémiques proto Mai 68 avec La Religieuse, de Jacques Rivette, cette Danoise qui aimait chanter, peindre et regarder le sport a aussi fait beaucoup plus que ça…

72. Spike Lee

Entretien. Spike Lee adapte son premier long métrage Nola Darling n’en fait qu’à sa tête en série pour Netflix. Preuve d’un embourgeoisement de la part du cinéaste phare de la hip-hop nation ? Envie de boucler la boucle ? Pas exactement.
+ Do the Right Thing
Story. À la fin des années 80, alors que l’affaire Rodney King est sur le point de mettre le feu à Los Angeles, c’est dans son quartier de Brooklyn que Spike Lee joue au pompier pyromane avec ce qui restera comme son plus grand film. Retour sur un été brûlant.

78. Rémy Julienne

Légende. Avec plus de 400 productions audiovisuelles à son actif, Rémy Julienne, 87 ans, concourt au titre de plus grand casse-cou de l’histoire du cinéma. Du Loiret à Hollywood, le cascadeur raconte quarante ans d’une exemplaire carrière vécue pied au plancher. Entre pointes de vitesse et sorties de route.

86. Columbine

Extra. Des clips visionnés des millions de fois et un album (Enfants terribles) considéré comme un des sommets de 2017. Dans le hip-hop français, Columbine a réalisé un hold-up. Et la cinéphilie ? Elle est centrale chez ces très jeunes Rennais. Tarkovski, André

 

 

 

 

 

SoFilm – Décembre 2017 –

Avant Weinstein : un siècle de harcèlement
Retour sur un bon siècle de cochonneries et d’abus de pouvoir.« Les femmes ont lâché leur cri du cœur. Ecoutez. »Après l’éclatement de l’affaire, plusieurs actrices ont pris la plume, souvent brillamment, dans diverses tribunes afin d’envisager cet « après ». En voici un aperçu.

Après Weinstein : reportage sur le territoire de la bête

S’il y a bien une ville où les conséquences autour de l’affaire provoquent un véritable émoi, c’est bien New York. Non seulement le producteur harceleur y a fait ses débuts en partant du quartier du Queens, mais c’est aussi ici que les ONG féministes, les grandes voix de l’Actors Studio et certains politiques entre autres essayent d’inventer un discours et une méthode pour répondre à la fameuse loi du silence.

Todd Haynes : Le cinéaste américain qui a le mieux su filmer le rock et l’émancipation féminine revient avec Le Musée des merveilles, un drôle de conte pour enfants. Normalisation ? Pas exactement. L’homme remet dans le contexte actuel ses années d’ancien hippie et d’ancien punk avant de s’avouer en terra incognita dans l’Amérique de Trump…

Stranger Things, une histoire vraie : Si Stranger Things a été unanimement saluée pour ses références aux films cultes des années 1980 (Les Goonies, E.T…), elle prend surtout ses racines à Montauk, petite station balnéaire huppée située à 200 km de New York. Depuis trente ans, c’est ici qu’une ancienne base militaire suscite les théories les plus folles. Plongée sur le terrain dans une histoire qui ressemble à un bon vieux X-Files.

Filmer le sport : Table ronde.The Evil Within : Un héritier richissime se rêvant en Orson Welles du troisième millénaire, une production chaotique étalée sur plus de dix ans, un inquiétant manoir luxueux… Derrière The Evil Within, thriller horrifique sorti il y a quelques mois en DVD et VOD, se cache le destin tragique d’Andrew Rork Getty, playboy reclus, tourmenté par la drogue, ses démons intérieurs et une histoire familiale compliquée…

Nathalie Baye : Entretien.Honest Trailers : Dans la foulée des révélations concernant le « Pig » Weinstein, plusieurs femmes décidaient de briser le silence. Dans leur ligne de mire cette fois-ci : Andy Signore, créateur de l’émission

Honest Trailers : l’émission satirique aux 150 millions de vues. Un show développé depuis cinq ans par une bande de geeks et de cinéphiles biberonnés aux blockbusters des années 1980, aux critiques de Roger Ebert et aux sourires en coin de David Letterman.

Yannick Haenel : S’il y a un romancier dont la pensée a été marquée par le cinéma c’est bien Yannick Haenel, dont le dernier roman, Tiens ferme ta couronne, tourne autour de Cimino. Il livre ici des indications sur sa cinéphilie mêlant les écrits de Godard, le choc Apocalypse Now et ses après-midi suspendus à regarder un Jason Bourne en remplaçant les dialogues par du free jazz écouté à fond.

 

POSITF – Décembre 2017 –

couv Positif
Editorial de Yann Tobin

LA CONTINENTAL : LE CINÉMA FRANÇAIS OCCUPÉ

Critique et entretien du film La Villa de Robert Guédiguian

Critique et entretien du film Un homme intègre de Mohammad Rasoulof

Critique et entretien du film Makala d’Emmanuel Gras

Francesco Rosi, Dans les pas de Che Guevara.

Une réflexion autour de la pensée du mouvement dans le comique chaplinien.

Hommages à Harry Dean Stanton, Tobe Cooper et Jean Rochefort

Un retour sur les rétrospectives consacrées à Henry-Georges Clouzot et Jean-Pierre Melville

Les « Cahiers du cinéma » Décembre 2017

Couv-739-444x600

Éditorial par Stéphane Delorme

Le Top 10  2017
Mystery Man entretien avec David Lynch – par Stéphane Delorme & Jean-Philippe Tessé
Kelly Reichardt : une autre piste par Laura Tuillier
Ang Lee, nouveaux mondes par Florence Maillard
Une année d’épouvante par Florent Guézengar
SF : la grande peur de l’organique par Jean-Sébastien Chauvin
Hong Sang-soo puissance 4 par Joachim Lepastier
Beautés documentaires par Camille Bui
Affaire Weinstein : éloge des actrices par Jean-Philippe Tessé
Cahier critique
L’Intrusa de Leonardo Di Costanzo – par Vincent Malausa
Une suspension du jugement entretien avec Leonardo Di Costanzo – par Cyril Béghin
Lucky de John Carroll Lynch – par Joachim Lepastier
Le sourire d’Harry entretien avec John Carroll Lynch – par Joachim Lepastier
Le lion est mort ce soir de Nobuhiro Suwa – par Jean-Philippe Tessé
Les Bienheureux de Sofia Djama – par Cyril Béghin
Coco de Lee Unkrich et Adrian Molina – par Vincent Malausa
L’Usine de rien de Pedro Pinho – par Nicholas Elliott

Notes sur d’autres films

Au revoir là-haut (Albert Dupontel) – Bienvenue à Suburbicon (George Clooney) – Le Bonhomme de neige (Tomas Alfredson) – The Florida Project (Sean Baker) – Les Gardiennes (Xavier Beauvois) – A Ghost Story (David Lowery) – I Am Not a Witch (Rungano Nyoni) – La Juste Route (Ferenc Török) – Makala (Emmanuel Gras) – Le Portrait interdit (Charles de Meaux) – Revivre (Im Kwon-taek) – Le Rire de Madame Lin (Zhang Tao) – Un homme intègre (Mohammad Rasoulof)

Enquête Résidences : il était une fois, à l’ouest

Festival  : Busan, mortifiantes beautés, Vienne, La Roche-sur-Yon, Lausanne

Disparitions :  Philippe Condroyer, Umberto Lenzi, Maud Linder, Walter Lassally

Les Cahiers du Cinéma de Novembre

 

LES CAHIERS DU CINEMA       

Novembre 2017 – n°738

Éditorial

Une autre histoire par Stéphane Delorme
Événement
Une histoire des cinéastes noirs américains

Get Out et l’Amérique « post-raciale » entretien avec Jordan Peele – par Nicholas Elliott
À la recherche des pionniers entretien avec Jacqueline Najuma Stewart – par Cyril Béghin
1920-2017 Oscar Micheaux – Spencer Williams – Gordon Parks – Gordon Parks Jr. – William Greaves – Melvin Van Peebles – Christopher St. John –­ Bill Gunn – Michael Schultz – Ivan Dixon – Charles Burnett – Hailé Gerima – Julie Dash – Alile Sharon Larkin – Kathleen Collins – Fronza Woods – Camille Billops et James Hatch – Larry Clark – Billy Woodberry – Charles Lane – Spike Lee – Chester Novell Turner – Stan Lathan – Wendell B. Harris Jr. – Marlon Riggs – John Singleton – Cheryl Dunye – Rusty Cundieff – Vondie Curtis-Hall – Années 2000 : le grand paradoxe – Kevin Jerome Everson – Barry Jenkins – Flying Lotus
Film du mois
La Villa de Robert Guédiguian

Droit devant soi par Jean-Sébastien Chauvin
Ceux qu’on aime entretien avec Robert Guédiguian – par Jean-Sébastien Chauvin & Jean-Philippe Tessé
Cahier critique

Jeune femme de Léonor Serraille – par Stéphane du Mesnildot
« Il fallait que ce soit chaotique » entretien avec Leonor Séraille – par Stéphane Delorme
Western de Valeska Grisebach – par Jean-Philippe Tessé
Duel au soleil entretien avec Valeska Grisebach – par Cyril Béghin & Jean-Philippe Tessé
Bangkok Nites de Katsuya Tomita – par Florence Maillard
Ex Libris : The New York Public Library de Frederick Wiseman – par Laura Tuillier
En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui – par Vincent Malausa
Braguino de Clément Cogitore – par Florence Maillard

Notes sur d’autres films 12 jours (Raymond Depardon) – A Beautiful Day (Lynne Ramsay) – Argent amer (Wang Bing) – Battle of the Sexes (Jonathan Dayton & Valerie Faris) – Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve) – Borg / McEnroe (Janus Metz) – Carré 35 (Éric Caravaca) – D’après une histoire vraie (Roman Polanski) – Le Fidèle (Michaël R. Roskam) – Ice Mother (Bhodan Sláma) – Logan Lucky (Steven Soderbergh) – La Lune de Jupiter (Kornél Mundruczó) – Marvin ou la belle éducation (Anne Fontaine) – Mise à mort du cerf sacré (Yorgos Lanthimos) – Le Musée des merveilles (Todd Haynes) – Rey (Niles Attalah) – Thelma (Joachim Trier)
Journal

En vadrouille Le cinéma kurde, parmi les décombres
Association La grange de Mons
Voyage Brasilia, toujours nouvelle
Expérimental Sandy Ding, arpenteur
Hommage Anne Wiazemsky, ici et ailleurs
Rencontre Kim Dong-won, le parrain
Rétrospective Cinéma argentin : une histoire de barbares (Festival des 3 Continents)
Reprise L’eau, le vent, l’enfant (Le Coureur d’Amir Naderi)
DVD Anticipation of the Night de Stan Brackhage / Hou Hsiao-hsien : 6 œuvres de jeunesse
Livres Nanar Wars d’Emmanuelle Prelle & Emmanuel Vincenot / Le Point de vue du lapin, le roman de Passe Montagne de Yann Dedet
Festival Carl International Film Festival : air baltique
Festival Au Gran Lux, Eden et au-delà
News internationales
Disparitions Joël Magny, Jean Rochefort, Annette Wademant
Cinéma retrouvé
Centenaire Jean Rouch

Jean Rouch dans tous les sens par Cyril Béghin
À l’épreuve du temps par Camille Bui
Entretien
Carter Burwell

Fausses pistes entretien avec Carter Burwell – par Nicholas Elliott
BD   Misfits par Luz

 

couv positf nov 2017

POSITIF 681 | Novembre 2017

Dossier

ACTEURS ET ACTRICES BRITANNIQUES

Critique et entretien du film A Beautiful Day de Lynne Ramsay

Critique et entretien du film Corps et âme d’Ildikó Enyedi

Critique et entretien du film Carré 35 de Eric Caravaca

Raymond Bernard, Quand nous tournions Les Croix de bois.

Une réflexion autour du plan séquence.

Hommages à Martin Landau et Jean-Pierre Jeancolas

Un retour sur le film Le Destin de Madame Yuki de Kenji Mizoguchi.

 

couv so film nov 2017

 

SOFILM n°55 novembre 2017    

PREDATEURS A HOLLYWOOD

Nathalie Baye
Todd Haynes
Honest Trailers
Stranger Things

38. Avant Weinstein : un siècle de harcèlement

Dès ses débuts, Hollywood a tenté de balancer ses porcs. Les grandes stars violeurs, les producteurs adeptes de la promotion canapé, les agents prédateurs et intermédiaires vicelards en tous genres. Retour sur un bon siècle de cochonneries et d’abus de pouvoir.

46. « Les femmes ont lâché leur cri du cœur. Ecoutez. »

Après l’éclatement de l’affaire, plusieurs actrices ont pris la plume, souvent brillamment, dans diverses tribunes afin d’envisager cet « après ». En voici un aperçu.

48. Après Weinstein : reportage sur le territoire de la bête

S’il y a bien une ville où les conséquences autour de l’affaire provoquent un véritable émoi, c’est bien New York. Non seulement le producteur harceleur y a fait ses débuts en partant du quartier du Queens, mais c’est aussi ici que les ONG féministes, les grandes voix de l’Actors Studio et certains politiques entre autres essayent d’inventer un discours et une méthode pour répondre à la fameuse loi du silence.

20. Todd Haynes

Hors cadre. Le cinéaste américain qui a le mieux su filmer le rock et l’émancipation féminine revient avec Le Musée des merveilles, un drôle de conte pour enfants. Normalisation ? Pas exactement. L’homme remet dans le contexte actuel ses années d’ancien hippie et d’ancien punk avant de s’avouer en terra incognita dans l’Amérique de Trump…

24. Stranger Things, une histoire vraie

Enquête. Si Stranger Things a été unanimement saluée pour ses références aux films cultes des années 1980 (Les Goonies, E.T…), elle prend surtout ses racines à Montauk, petite station balnéaire huppée située à 200 km de New York. Depuis trente ans, c’est ici qu’une ancienne base militaire suscite les théories les plus folles. Plongée sur le terrain dans une histoire qui ressemble à un bon vieux X-Files.

30 Filmer le sport

Table ronde. À deux pas du Parc des Princes, c’est dans un café bien connu des supporteurs du PSG, que se sont donné rendez-vous quatre éminents réalisateurs de sport à la télévision. Pendant deux heures d’une conversation passionnée, parfois tendue, ils ont évoqué la fameuse « magie du direct », les envies plus ou moins assouvies de cinéma, et tenté de trancher une question qui aurait sa place au concours d’entrée de la Fémis : « Comment filmer un débordement de Neymar ? »

64. The Evil Within

Story. Un héritier richissime se rêvant en Orson Welles du troisième millénaire, une production chaotique étalée sur plus de dix ans, un inquiétant manoir luxueux… Derrière The Evil Within, thriller horrifique sorti il y a quelques mois en DVD et VOD, se cache le destin tragique d’Andrew Rork Getty, playboy reclus, tourmenté par la drogue, ses démons intérieurs et une histoire familiale compliquée…

70. Nathalie Baye

Entretien. À l’affiche ce mois-ci dans Les Gardiennes de Xavier Beauvois, Nathalie Baye a accepté de fendre un peu son sourire de Joconde. Au programme, ses années de formation à la dure par une prof de danse russe, Claude Brasseur en slip et une mystérieuse admiratrice néo-zélandaise qui lui tricote des chaussettes.

78. Honest Trailers

Story. Dans la foulée des révélations concernant le « Pig » Weinstein, plusieurs femmes décidaient de briser le silence. Dans leur ligne de mire cette fois-ci : Andy Signore, créateur de l’émission Honest Trailers, l’émission satirique aux 150 millions de vues. Un show développé depuis cinq ans par une bande de geeks et de cinéphiles biberonnés aux blockbusters des années 1980, aux critiques de Roger Ebert et aux sourires en coin de David Letterman.

84. Yannick Haenel

Extra. S’il y a un romancier dont la pensée a été marquée par le cinéma c’est bien Yannick Haenel, dont le dernier roman, Tiens ferme ta couronne, tourne autour de Cimino. Il livre ici des indications sur sa cinéphilie mêlant les écrits de Godard, le choc Apocalypse Now et ses après-midi suspendus à regarder un Jason Bourne en remplaçant les dialogues par du free jazz écouté à fond.